SPORTING CLUB
ALBIGEOIS

Retour sur la défaite contre Bourg-en-Bresse 35 à 32

ALBI A RE-BOURG

Vendredi dernier sous les caméras de la chaine l’Equipe 21, Albi a gâché une belle occasion d’enchainer une deuxième victoire consécutive à domicile. Menés 25 à 11 à la mi-temps, les protégés d’Arnaud MELA ont démarré de trop loin leur folle remontée. Pourtant tout avait bien commencé pour les Jaune et Noir quand Tunu TAVALEA le 3ième ligne centre s’affalait dans l’en-but bressan dès la 7ième minute. Benjamin CAMINATI manquait la transformation, mais Albi maitrisait son début de match. Mais la sortie sur une vilaine blessure du numéro 8 albigeois à la 11ième allait perturber la mécanique tarnaise. Car même si Benjamin CAMINATI enquillait deux pénalités aux 17ième et 27ième, c’était leur adversaire qui s’envolait en marquant la bagatelle de 3 essais aux 24ième, 36ième et 40ième minutes. Et ce, malgré un carton blanc reçu à la 30ième.

Les joueurs regagnaient les vestiaires sur ce score de 25 à 11 en faveur de Bourg en Bresse et la stupeur envahissait les travées du Stadium. Mais c’était sans compter sur un sursaut d’orgueil des locaux qui repartaient tambour battant et malmenaient leur adversaire. Benjamin CAMINATI  marquait deux pénalités de plus aux 43ième et 45ième et Albi recollait au score 25 à 17. S’en suivirent 10 minutes de folie où le SCA franchit deux fois la ligne par Thibaut BISMAN et l’inévitable Saïmoni NABARO. Un 18/0 qui permettait aux jaunes et noir de repasser devant au score 29/25. Bourg revenait à deux longueurs par une pénalité de leur demi d’ouverture Julien GROS. Une nouvelle pénalité de l’arrière albigeois à la 71ième laissait entrevoir la victoire mais un essai transformé des bressans à la 75ième minute, leur donnait 3 points d’avance.

La fin du match sentait le souffre. Le SCA enchainait les pénaltouches sur la ligne bressane sans réussir à breaker. Même plusieurs mêlées sous les poteaux des violets à la sirène restèrent infructueuses et Albi connu sa première désillusion sur ses terres.

Le manager tarnais nous confia en conférence de presse que ce serait la dernière mais il faudra que ses hommes aillent aussi à la pêche à la victoire dans d’autres contrées qu’Albi.

Avant cela, les joueurs du Sporting vont bénéficier de deux week-end sans match, pause du calendrier et exemption oblige. Une pause salutaire pour ce remettre les têtes à l’endroit, panser les blessures physiques et morales pour repartir au combat contre Tarbes et son pack en béton le samedi 14 Octobre.

Renaud Sorel.

Retrouvez la réaction d’Arnaud MELA recueillie par Patrick FASSINA et Renaud SOREL :