SPORTING CLUB
ALBIGEOIS

LE SCA DÉMARRE SUR LES CHAPEAUX DE ROUES (Victoire 57 à 14)

Le SCA n’a pas manqué son entame de championnat avec une victoire nette et sans bavures 57 à 14 contre Bagnères de Bigorre. Tout le monde piaffait d’impatience à l’idée de revoir les Jaune et Noir fouler la pelouse du Stadium après la fin de saison dernière que tout le monde connait. Les 3 victoires en matches amicaux laissaient augurer d’un début de championnat en fanfare. Et ce fut le cas avec pas de 9 essais marqués face à des adversaires qui eurent le courage de ne pas fermer le jeu malgré les déferlantes albigeoises.

C’est tout d’abord Alfi MAFI qui déflorait le tableau de marque dès la 7ième minute suivi par Lucas GUILLAUME 5 minutes plus tard. Le néo-albigeois signait son arrivée de la plus belle des manières. Ajoutez-y un doublé de Alfi MAFI (24ième) et deux réalisations d’Arnaud FELTRIN et Vincent CALAS aux 34ièmes et 39ièmes minutes et vous comprendrez qu’il n’y avait qu’une équipe sur le terrain. Car le SCA a maitrisé son sujet durant 40 minutes en s’appuyant sur ses points forts la touche et les mauls portés. 31/0 à la pause, la messe était dite !

On espérait un second acte du même calibre mais c’était les bagnérais qui plantaient deux banderilles par leur centre Julien PUCHEU-PLANTE. Ces piques avaient le don de réveiller les tarnais qui allaient marquer 4 nouveaux essais avec un triplé d’Alfi MAFI (46ième) et des réalisations de Simon PARDAKHTY (59ième), Arthur CASTANT (67ième) et Louis DECROP à la sirène.

Voilà donc une première levée à domicile parfaitement réussie mais à écouter les interviews d’après match du capitaine Matthieu ANDRE, de Vincent CALAS ou du manager Arnaud MELA on sentait de la frustration malgré la victoire. Surprenant ?

Peut-être pas. On sent que cette année joueurs et staff ont élevé leur curseur exigence car ils savent et ils veulent effectuer un quasi sans faute tant à domicile qu’à l’extérieur. Et c’est Oloron Sainte- Marie qui se profile dimanche prochain. Un déplacement   qui s’était soldé par une défaite 12/10 au cœur de l’hiver passé. Gageons que les protégés d’Arnaud MELA auront envie de remettre les pendules à l’heure, car comme il nous le confiait en interview : « je ne sais pas si les joueurs ont de la mémoire mais moi si ». Tout est dit !

Retrouvez les vidéos de Matthieu ANDRE, Vincent CALAS et Arnaud MELA réalisées par Patrick Fassina et Renaud Sorel en partenariat avec vibrez-rugby-d2.com et info-rugby.com