SPORTING CLUB
ALBIGEOIS

1/2 Finale Aller : la furia albigeoise emporte les rouennais (Victoire 20 à 9)

Quel match nous ont offerts les joueurs du SCA vendredi soir. Pourtant les conditions climatiques apocalyptiques et la retransmission télé auraient pu pousser certains à rester bien au chaud chez eux. Mais depuis le quart retour victorieux contre Dijon, le public albigeois sent qu’il se passe quelque chose avec cette équipe et il est venu en très grand nombre porter ses joueurs. Il régnait une ambiance des grands soirs au Stadium et Arnaud MELA, le manager tarnais, nous confiera en conférence de presse « qu’avec un public comme ça, il ne pouvait rien nous arriver ». Bel hommage !

Le match démarrait sur les chapeaux de roue avec des Jaune et Noir transcendés qui mettaient leurs adversaires sous l’éteignoir. C’était pourtant les visiteurs qui ouvraient le score sur pénalité par leur ouvreur Matthew JAMES dès la 5ième minute sur leur première incursion dans le camp tarnais. Ces derniers investissaient les 22 mètres adverses et derrière une mêlée Vincent CALAS récupérait une chandelle de Jérémy RUSSELL pour filer sous les poteaux. L’ouvreur tarnais transformait et Albi passait devant 7 à 6 à la 15ième. Même si le score n’allait pas bouger jusqu’à la mi-temps, la poisse tombait sur le SCA. Tunu TAVALEA, le perce muraille jaune et noir, laissait une épaule sur le terrain et devait quitter les siens. Une sortie qui perturbera la touche albigeoise au dire du manager et quand on connait l’importance de l’alignement cette saison on pouvait nourrir quelques inquiétudes. Ajoutez-y une mêlée pas à son avantage et voilà un menu copieux à se mettre sous la dent.

Mais les joueurs du Sporting ont de la ressource. Ils attaquent la seconde mi-temps tambour battant bien décidés à ne pas laisser respirer leurs adversaires. Jérémy ajoute 3 points sur pénalité à la 50ième et c’est Saïmoni NABARO qui, tel un avant derrière un ruck, plonge en terre promise dix minutes plus tard. L’essai sera bonifié par Jérémy RUSSELL et scellera le score sur pénalité à la 63ième. 20 à 9, le score ne bougera plus car les albigeois mettront les barbelés en défense pour garder leur ligne inviolée. Mission accomplie même avec cette ultime pénaltouche choisie par Rouen à la sirène pour ramener un précieux bonus défensif. Mais il était écrit qu’Albi ne céderait pas. Mission accomplie.

Quelle victoire ! Mais attention. 4 points terrains à 0, + 11 au goal average, les béotiens du rugby pourraient penser que le match retour sera une sinécure. Que nenni. Mais joueurs, staff et tout le club connaissent l’enjeu des prochaines 80 minutes en terre normande. Faisons confiance à Arnaud MELA pour maintenir les siens concentrés sur leur objectif. Car tout le peuple albigeois rêve de revivre des soirées comme celle de vendredi dernier.

Retrouvez les réactions vidéo d’Arnaud MELA, de Moshen ESSID et de Benjamin CAMINATI recueillies par Patrick Fassina et Renaud Sorel.