SCA/ UGO MOLA EST ALBIGEOIS

SCA/ UGO MOLA : SUCCEDER A BECHU ET BRONCAN
EST  UN SACRÉ CHALLENGE
Ugo MOLA : « ÊTRE AMBITIEUX SPORTIVEMENT, DOIT ÊTRE NOTRE LOT  QUOTIDIEN »

Jeudi après midi, Ugo Mola a pris contact officiellement avec le club dont il prendra les rennes la saison 2014/2015 et ce pour trois ans. Ainsi, il succède à Henry Broncan qui, au terme de la saison,  va partir à la découverte d’autres aventures rugbystiques sous d’autres cieux.
Après avoir signé son contrat, Ugo Mola, a participé, jeudi après midi, à la traditionnelle rencontre avec la presse. Présenté par le Président du SCA, Jean-Jacques Castanet, l’ex-coach du Castres Olympique et de Brive a dévoilé ses ambitions pour le club « Jaune et Noir ».
QUESTIONS
Ugo Mola : « La première chose c’est que j’arrive chronologiquement après deux grands entraîneurs, Eric Béchu et Henry Broncan qui ont marqué le rugby français et tarnais. La tâche s’avère plus que délicate et il faudra être à la hauteur de la fonction pour le club d’Albi. C’était une opportunité qui collait avec mes ambitions du moment, avec l’envie de retrouver les terrains plus que de lancer dans une carrière médiatique. Cette opportunité m’a été proposée, j’ai rencontré Henry Broncan avec qui j’aurais bien sûr souhaité travailler. Aujourd’hui je suis très heureux d’être  Albigeois. »

M.C.  : Quelle sera votre politique de recrutement :
Ugo Mola :«  C’est la plus dure des étapes puisque elle conditionne la réussite de la prochaine saison sportive. Donc avant d’aller chercher des joueurs il faudra bien sûr sécuriser les joueurs sur lesquels on compte et essayer d’en garder le plus grand nombre avec cet effectif qui, malgré tout, reste un jeune effectif et aller chercher les quelques éléments qui nous permettrons, je l’espère, de réaliser une belle saison l’année prochaine ».

M.C. : avez-vous les garanties du Président et du Conseil Administration pour avoir les moyens de vos ambitions ?
Ugo Mola : «  Forcement, on n’en a jamais assez. On sait que l’année prochaine nous serons sur une situation d’équilibre dans le sens où nous serons sur une saison à l’identique de ce qui a pu se faire cette année. Donc, forcément,  il faudra faire des efforts à tous les niveaux, mais le principal est de redonner confiance sur le fait de venir rejoindre Albi ou de rester à Albi parce que c’est la chose la plus importante ».

M.C. : Arrivez-vous avec de nouveaux joueurs ?
Ugo Mola : « On a toujours envie d’amener avec soi des joueurs auxquels on a confiance, et avec un potentiel certain. Maintenant avant d’établir un plan de chasse au recrutement on va essayer de conforter les garçons qui sont au club en sachant qu’un club qui dispose d’autant de jeunes joueurs capables d’évoluer à ce niveau-là, il faut surtout s’évertuer à les conserver et essayer de les rendre les plus actifs possible dans le projet ».
M.C. : Pourquoi avoir choisi Albi ?
Ugo Mola : « C’est une réelle opportunité. J’habite à côté, et les conditions étaient réunies pour que je reprenne le métier d’entraîneur. J’avais envie de me prouver encore une fois que je suis en mesure de relever ce challenge qui, bien sûr, n’est pas simple mais cela fait partie du jeu »
M.C. Quelle image d’Albi avez-vous ?
Ugo Mola : « Je reviens encore une fois aux deux entraîneurs qui ont marqué la dernière décennie du club, ces deux entraîneurs référents  dans le milieu du rugby avec des particularités complètement différentes des miennes. J’essayerais donc d’être dans la ligné de l’état d’esprit général qui,  de l’extérieur,  parait être un club très sain, et qui permet surtout à de très jeunes joueurs d’exceller dans le championnat et même au sein de l’équipe de France ces derniers temps »

M.C. Quelle est votre ambition pour ce club ? :
Ugo Mola : « J’espère que l’on sera très rapidement de nouveau très compétitifs  sur le championnat de Pro D2. Il n’y a pas de raison de voir plus haut. Si vous aviez posé la question à Eric Béchu il y a quelques années, il ne vous aurait pas dit monter en Top 14 et pourtant il l’a fait. Maintenant il faut aussi être en mesure de savoir garder raison en fonction des moyens qui seront les nôtres. Mais être ambitieux sportivement cela doit être notre lot quotidien ».
Propos recueillis par Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (0)