Rokoduru dans le groupe

FACE A MONT DE MARSAN : Le FIDJIEN ROKODURU DANS LE GROUPE

Henry Broncan a décidé d’intégrer pour la première fois dans le groupe appelé à recevoir Mont de Marsan, dimanche à 15heures au Stadium Municipal , Timalai Rokoduru. Le Fidjien auteur de très bonnes prestations avec les Espoirs, est appelé à opérer à l’aile et suppléer éventuellement à l‘absence de Gabriel Lacroix incertain. Entre également dans le groupe le jeune pilier Hygonnet (19 ans). Sont également incertains Cyriac Ponau, Romain Barthélémy , Mathieu Peluchon et Mathieu André. La décision pour ces éléments clé du SCA sera prise samedi après-midi après l’entraînement du capitaine. C’est donc un groupe de 27 joueurs qui a été communiqué par le staff sportif.

Le groupe :

Les avants : Dedieu, Hamadache, Djebablah, Ponau, Gau, Kwarazfelia, Hygonnet, Jérôme Mondoulet, Damiani, André, Corréa, Misse (dans l’attente d’un heureux évènement dixit Henry Broncan), Raynaud (cap), Visensang, Loïc Mondolet, Calas, Lane.

Lignes arrières : Chateauraynaud, Marques,Todua, Bouillon, Barthélémy, Kraska, Kaiser, Hecker, Lacroix, Rokoduru, Péluchon.

Au rang des mauvaises nouvelles, l’absence jusqu’en janvier du pilier géorgien Giorgi Tétrashvili qui a été opéré d’un enfoncement de l’os malaire, blessure subit lors de la rencontre contre Auch (on craignait deux mois d’arrêt) et qui donc manquera les trois prochains matches, tandis que Nicolas Frize reprendra début janvier ; Florent Fourcade est absent au moins jusqu’à fin janvier et Baptiste Bonnet attend la décision de la Commission de discipline devant laquelle il est convoqué le 11 décembre après son carton rouge contre Pau.

« La rencontre contre Auch  nous coûte cher » reconnaît le coach albigeois qui ajoute « Rokoduru a de fortes chances de jouer, même si j’aurais préféré l’essayer à l’extérieur, mais je ne veux prendre aucun risque avec Gabriel Lacroix. Le fidjien a joué à l’arrière avec les Fidjiens, mais un fidjien n’est pas une garantie de sécurité. Il a fait un match très convenable à l’aile avec les Espoirs dimanche dernier contre le Stade Français où il a marqué un très bel essai. Je suis persuadé que c’est un joueur de grand avenir. Pour le moment il est jeune, il est fidjien, il est gamin, et reste un peu en dehors du championnat ».

Rémy Ladauge : « Mont de Marsan c’est du costaud, c’est dense, c’est une équipe qui n’est pas encore à sa place. Ils ont du mal à avoir confiance dans leur jeu. Mais c’est beaucoup de très bonnes individualités. J’espère qu’ils ne vont pas se réveiller contre nous. C’est à nous défensivement de ne pas les laisser s’exprimer car à Auch on prend deux essais sur un manque de vitesse en replacement et d’attention ».

« Notre banc a été décevant face aux Palois et aux Auscitains, parce que, en face, le banc a été meilleur. On ne peut pas vivre sans banc.» juge Henry Broncan . Il ajoute «  Mont de Marsan dispose de deux équipes de Pro D 2. La clé du match sera certainement la confrontation entre notre piler Bastien Dedieu et le montois Sébastien Ormachea ».

Rémy Ladauge

« Face à cette équipe de Mont de Marsan très dense, très costaud, notre stratégie va être de combattre, mais peut-être de déplacer le jeu de manière à les faire bouger et essayer de trouver des opportunité dans une défense qui se déconnecterait un peu. C’est sûr que ce n’est pas une équipe qui domine le championnat, mais c’est une équipe qui a d’excellents joueurs, donc il ne faut surtout pas la mettre en confiance. Si on les met sous pression du début à la fin cela passera, si par contre on les laisse s’exprimer cela peut devenir une équipe très dangereuse. Leur point fort c’est un 3ème ligne centre et un ¾ centre tongiens qui les fait avancer, Pierre Alexandre Dut , à l’ouverture qui est l’un des meilleurs de Pro D2, ce sont deux secondes lignes qui font plus de 2 mètres, ce sont des ailiers qui vont vite, bref ce sont beaucoup d’individualités »

Baptiste Hecker

«  Comme tous les matches à domicile, nous allons essayer d’être jouer, de faire ce que l’on sait faire, porté par le public. C’est ce que nous avons fait au début des rencontres précédentes, au cours desquelles nous avons réussi à prendre un peu d’avance au score, même si nous avons été un peu remontés par la suite. Quand nous sommes menés nous prenons plus de risques, nous jouons plus car nous sommes un belle équipe. Par contre une fois que nous menons, nous laissons un peu l’adversaire jouer et nous prenons plus de risques, nous essayons de geler le jeu mais nous le gelons peut-être u n peu trop. Il faut que nous nous reprenions sur la défense c’est évident, nous ne pouvons pas gagner un match en se prenant autant de points. Nous avons constaté cette semaine à la vidéo que nous manquions un peu de déplacements donc a essayé de mettre l’accent là-dessus pour combler nos lacunes défensives »

Nicolas Kaiser

La défense qui, longtemps, était l’un des points forts de l’équipe du SCA parait moins efficace, témoins les dix points encaissés à Auch en moins de cinq minutes. «  Je pense que la défense est avant collective, il va falloir travailler tous ensemble pour arriver à se déplacer collectivement plus rapidement que nous l’avons fait sur le match contre Auch. Pour avoir une bonne défense il faut que l’on travaille tous ensemble, devant et derrière. Je pense que cela va être un gros travail de toute l’équipe. Actuellement je ne peux pas dire que l’on soit en grande confiance par rapport à ce point là. Par contre lorsqu’o,n voit en fin de match que ce soit à Bourg-en-Bresse ou Narbonne nous avons fait de grosses défenses et nous savons que nous en sommes capables, c’est ce qui permettra de mieux finir nos rencontres. Nous avons travaillé ce match comme nous le faisons depuis le début de la saison. On s’est rendu compte que le match nul ramené d’Auch était plus mérité que nous le pensions. Nous allons essayer de faire un gros match ce week-end, pour essayer de sortir de cette zone rouge, et passer les fêtes un peu plus haut dans le classement »

Laisser un commentaire

Commentaires (0)