REICHEL / SCA EN ROUTE POUR LE TITRE !

REICHEL/ SCA : FRANCHIR L’ULTIME MARCHE VERS LE TITRE

Jean-Luc HERMINE : « UNE FINALE ÇA NE SE JOUE PAS ÇA SE GAGNE »

Les « Reichel » Albigeois du SCA sont à une marche du graal, le titre de Champions de France , autrement dit savourer le couronnement d’une saison mais également l’aboutissement d’une histoire commencée il y a plusieurs années. Ils tenteront de franchir cette marche   dimanche à Lunel , face à Grenoble (coup d’envoi 16 heures), afin de ramener le trophée de Champion de France au siège du Sporting. Un titre de vice-champion ne serait qu’un pis- aller, certes glorieux…mais certainement insuffisant pour le bonheur de ces garçons après une saison en tout point remarquable. La grande force des albigeois, au-delà des qualités individuelles , c’’est la cohésion, comme le précise Jean-Luc Hermine, le coach qui a façonné le groupe et lui a insufflé une forte volonté de gagner avec Yoann Farrenc et Frédéric Delfau , le trio d’entraîneurs qui chaperonnent les Reichel. SI ce groupe vit sportivement ensemble depuis plusieurs années, parfois depuis les cadets, ce qui explique l’excellente ambiance qui règne en son sein, c’est cette saison qu’il s’est révélé invincible puisque les phases de poules et de finales se sont terminées invaincues. Mais une finale reste une finale avec ses impondérables et…les qualités d’un adversaire, en l’occurrence Grenoble, le tenant du titre, qui ne se retrouve pas en pareille position par le simple fait du hasard.

« Une partie du groupe Grenoblois était de l’équipe couronnée champion de France 2013-2014.C’est un avantage. Grenoble est une équipe très solide, très dense, tout comme Lyon d’ailleurs, même si elle est moins haute en taille, mais très compacte, capable de maitrise dans le jeu, qui sait mettre la main sur le ballon et le conserver» souligne Jean-Luc Hermine. Il ajoute «  La principale qualité des Albigeois est de se montrer très solidaires. Ils ont su se forger un mental ces dernières années car, certains jouent ensemble depuis les cadets. Nous avons notre carte à jouer. Mais cela va être compliqué. Cette rencontre va se jouer au couteau. Nous allons devoir faire preuve de caractère et de mental. Une finale ça ne se joue ça se gagne ! » C’est un groupe élargi qui prendra la route samedi après-midi de la Grande Motte pour bien préparer cette finale. « Nos dirigeants ont fait ce qu’il fallait pour nous placer dans les meilleures conditions pour préparer cette rencontre » se réjouit Jean-Luc Hermine. Au-delà de cette finale, c’est aussi l’avenir de cette pléiade   de joueurs de talent qui se joue. En effet, la saison prochaine un certain nombre d’entre-eux se verra proposer une place au sein des « Espoir » du SCA, le sésame ouvrant la porte de la catégorie Pro. Certains éléments ont déjà goûté au rugby de la Pro D2 en suppléant au cours de la saison les joueurs Pro ou Espoir indisponibles. Ce fut le cas de Vakho Akhobadzé, Raphaël Mérancienne,( capitaine des Reichel) , Mickaël Hygonnet, Arnaud Swiadek, Léo Durand, Théo Entraygues, Mohamed Belguidoum, et les fidjiens Nasoni Kunavore, ou Timalai Rokoduru, Florian Vialelle. …Le pas est parfois difficile à franchir tout d’abord parce qu’il n’y aura pas une place pour tous au sein du groupe SCA… et qu’ensuite la marche qui sépare Reichel ou Espoir du haut niveau suppose plus que des qualités rugbystiques…

CÔTE GRENOBLE

Le site Internet du Club de Grenoble annonce la couleur : » Un grande bravo à l’équipe et aux coaches pour cette belle performance (demi-finale). Rendez-vous dimanche pour la finale, continuez à nous faire rêver« . Dans le camp grenoblois on tente de mobiliser les supporters pour cette finale :  «Si vous êtes de VRAIS supporters FCG, sachez que nos jeunes étaient très heureux d’avoir des partisans à Romans…
Dimanche, c’est Albi, réputé comme le meilleur pack Reichel…..gros et vrai match en perspective….alors, si vous êtes de vrais FCGistes, (il n’y a pas que les pros) … en plus si vous êtes abonnés, normalement, sur présentation de votre badge, l’entrée est gratuite………. les jeunes comptent
sur les VRAIS supporters du FCG, ils méritent bien çà….. les meilleurs Français de la catégorie………… à dimanche! » Voilà un « prêche » qui vaut aussi pour les supporters albigeois du SCA en général et des jeunes en particulier…Il devrait y avoir du sport dimanche à Lunel jusque dans les tribunes. La mobilisation est donc décrétée en terre Cathare pour apporter un soutien aux « Reichel » . C’est un titre de Champion de France qui est en jeu;

Maurice charbonnières

Voici, le groupe qui sera du déplacement :

Eddy Lombart Buret, Vakho Akhobadze, Martin Maynadier, Raphaël Mérancienne, Mickaël Hygonnet, Joys Pereira, Benjamin Cipion, Arnaud Swiadek, Thomas Barthe, Pierre Radegonde, Léo Durand, David Llach, Bastien Cervelli, Maxime Tomasi, Thomas Rieugne, Kevin Lebreton, Mathieu Sékula, Théo Entraygues, Ronan Boué, Charly Goze, Benjamin Norkowski, Félipe Sancery, Daniel Sancery, Mohamed Belguidoum, Nicolas Metge, Nasoni Kunavore, Timalai Rokoduru, Yanis Guitoune, Florian Vialelle, Léo Sirven.

Coaches : Jean-Luc Hermine, Frédéric Delfau, Yoann Farrenc.

Laisser un commentaire

Commentaires (0)