PRO D2/ SCA : ZOOM ARRIERE SUR (Petit)L’EXPLOIT DE LYON

PRO D2/ SCA : ZOOM ARRIERE SUR LYON-SCA

Julien RAYNAUD : « S’appuyer sur les bonnes choses de Lyon pour recevoir Tarbes ».

« Ce qui est positif c’est que malgré trois essais encaissés alors que nous sommes réduits à 14 on reste sereins et ambitieux dans notre jeu »

 

La réception de Tarbes le 8 février au Stadium sera le gros défi de ce premier bloc des matches retour. Ce ne sera pas  le seul. Certains des rendez-vous à domicile ont été manqués ( Agen, Pau, La Rochelle) , ce qui a conduit le SCA vers le fond du classement. Certes, les Albigeois avec 30 points  (13ème)possèdent une petite marge de sécurité sur  Auch (3 points), Bourg en Bresse (4 pts) et Carcassonne (8pts) mais Auch et Bourg restent à portée d’une victoire. Après avoir gagné deux matches à l’extérieur (Bourg-en-Bresse, Bourgoin) réalisé un match nul (Auch) et récolté un point de bonus défensif à Lyon, le compte n’y ait donc pas tout à fait pour se mettre à l’abri de la zone rouge. Toutefois ce petit exploit ( aucune autre équipe n’y était parvenu  en terre rhodanienne)  est encourageant dans la mesure où, selon les chiffres rapportés par Rugbyrama , Albi ce fut 60% d’occupation, 42 minutes de temps de jeu effectif, six franchissements, onze duels remportés, 90% de plaquages réussis sur 190 réalisés… « Même si cela ne concerne que la seconde mi-temps, on peut vraiment parler de match référence, concède Ladauge. C’est le match où on a réussi le plus de plaquages, le plus de passes tout en gardant une grande possession. Il y a quarante deux-minutes de jeu effectif. C’est une très grosse performance. Les joueurs ont été capables de l’assumer techniquement et aussi physiquement.«  

Alors, qu’elle mouche a piqué les Albigeois alors que la 45ème minute s’affichait au tableau de marque.

Julien  Raynaud : “ Non, nous ne changeons pas totalement  de visage à partir de la 45ème minute, car on fait une entame correcte. Malgré  cela, on s’aperçoit que sur deux ou trois erreurs défensives on paye cash nos fautes avec des essais à la clé . Ce qui nous fait très mal c’est le carton jaune à Cyriac Ponnau car en infériorité numérique on encaisse trois essais ce qui est assez énorme, et malgré cela, le point positif de cette histoire c’est que l’on reste plus ou moins sereins et ambitieux dans notre jeu, et on s’aperçoit qu’en mettant du volume nous arrivons à déstabiliser l’équipe de Lyon et à recoller au score. C’est une bonne chose. Ce n’est pas un match référence car il n’y a pas eu de victoire. C’est un match où il y a eu de bonnes choses et on va s’appuyer sur ces bonnes choses notamment dans le mouvement général lors de la réception de Tarbes. Après, comme le dit Henry Broncan, je préfèrerais  une victoire en jouant mal qu’une défaite en jouant bien. Contre Tarbes, la priorité ce sera la victoire. Mais ce qui est certain c’est que sur l’état d’esprit et sur le mouvement que nous avons mis à Lyon face aux premiers du championnat, il y a certainement beaucoup de choses à garder et à réutiliser pour nos prochaines sorties à commencer par Tarbes dans quinze jours ».

D’aucuns pourront peut-être avancer que les Lyonnais  s’étaient volontairement privés de certains de leurs  joueurs cadres. De là à penser que les Lyonnais ont commis  un pêché d’orgueil envers les Albigeois. «  Lyon avait décidé de faire tourner son effectif , mais je crois que c’est une équipe avec un effectif démentiel, donc même en faisant tourner les Lyonnais ont aligné des joueurs de grande qualité comme Jean Manuel Leguizamon, international Argentin. A tous les postes c’était une très belle équipe. Il faut peut-être relativiser la performance parce que ce n’était peut-être pas l’équipe type de Lyon, mais on ramène un point de là-bas, ce qu’aucune équipe n’avait fait.

Nous avons besoin de confiance, Lyon est bien par rapport à cela d’autant plus que face à Tarbes il va falloir sortir un très gros match parce que les Tarbais annoncent partout qu’ils viennent gagner à Albi pour rester dans la course aux places qualificatives donc nous savons ce qui nous attend . A nous de bien nous préparer. C’est vrai que lorsqu’on joue un peu plus libérés on produit un rugby plus efficace. A nous de mettre ces ingrédients à domicile parce que jusqu’à maintenant durant cette saison , à domicile nous avons toujours manqué de sérénité et  nous avons parfois été victimes de trous d’air. J’espère que contre Tarbes nous ferons un match plein de 80 minutes avec l’engagement et l’intensité que nous avons mis notamment sur la première mi-temps de La Rochelle et la seconde de Lyon ».

De cette rencontre face à Lyon on retiendra surtout la qualité du jeu déployée durant 80 minutes. « C’est ce qui était intéressant c’est que nous avons produit un jeu de mouvement qui a mis à mal le leader du championnat. Donc il faut que nous soyons capables de le rééditer pas seulement sur 30 ou 40 minutes mais sur un match complet . Mais je n’oublierais pas,  par rapport à cette rencontre, que nous avons eu une mêlée très, très performante, c’est ce qui a été  le socle de notre prestation avec une touche plutôt correcte. Le rugby c’est d’abord la conquête et après on peut mettre en place un jeu de mouvement intéressant ».

Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (1)

  1. Habitant Castres je suis un fervent supporter du SCA. Je crois en ce collectif à qui il ne manque qu’un déclic psychologique pour rivaliser avec les plus grosses équipes.
    C’est dans l’état d’esprit et les valeurs humaines qui caractérisent le groupe, le staff y compris, que se trouve la solution.
    Alors faites vous plaisir !!!