PRO D2/ SCA : MASSY-DAX-AURILLAC A L’ECHAUFFEMENT !

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

 photos M.C.

PRO D 2/ SCA : MASSY-DAX-AURILLAC POUR S’ECHAUFFER

Groupe au complet, présentation aux supporters effectuée, tests subis, les séances de mise en jambe se déroulent pied au plancher. A quelque chose malheur est bon : le temps « frisquet » de ce début de mois de juillet, évite aux organismes de puiser dans les réserves. Avant d’effectuer l’ouverture du championnat par le long déplacement à Bourgoin (23/24 août) et de recevoir pour la deuxième journée en match de gala, le Biarritz Olympique descendu de l’élite et à défaut de participer comme les années précédentes au Challenge Vacquerin, Ugo Mola a fait le choix de trois rencontres amicales loin du Stadium Municipal : le 1er août le SCA se produira à Ste Foy la Grande contre Massy qui remonte de Fédérale 1, (ce sera le 6/7 septembre la troisième équipe inscrite au programme du Championnat), puis le 8 août sur la Côte Landaise contre Dax (4ème rencontre du championnat avec la réception au Stadium d’Albi le 13/14 septembre des Landais) et enfin, ultime galop d’échauffement à Aurillac le 14 août, pour l’inauguration des nouvelles tribunes du Stade Jean Alric, le déplacement dans la préfecture du Cantal étant un grand classique des matches de préparation, la première rencontre officielle entre les deux clubs étant fixée en terre auvergnate le 8/9 novembre. Rappelons que pour le premier bloc du championnat 2014-2015, Albi se déplace à Bourgoin, reçoit Biarritz, se déplace à Massy, reçoit Dax et se déplace à Narbonne. Le souhait unanime est évidemment de ne pas renouveler le début de championnat de la saison passée avec autant de rencontres que de défaites, plombant ainsi tout le championnat, lequel, heureusement, s’était mieux terminé avec une 12ème place. Les supporters sont effectivement impatients de voir à l’œuvre les recrues, venues renforcer un quinze qui en avait fortement besoin. Il est évident que bien démarrer la saison cela suppose de faire un résultat à Bourgoin. La victoire enregistrée à Pierre Rajon lors de la dernière saison alors que les Berjaliens remontaient de Fédérale 1 mais affichaient déjà des prétentions aux phases qualificatives, reste dans tous les esprits. Mais l’effet de surprise sera passé. Il faudra donc être déjà très affuté, car les Berjaliens affichent d’ores et déjà leurs prétentions dans les colonnes de Rugbyrama sous la plume de Laurent Geli qui rapporte : « Au niveau des objectifs cette saison, Julien Janaudy et Jérémy Gondrand parlent d’une même voix : « Se maintenir le plus tôt possible ». « Il faut faire deux bons premiers blocs pour se positionner tout de suite dans la première partie du classement et ne pas se mettre sous pression d’entrée », cadre Gondrand. « Cette saison, ça va être dur. On va être attendu un peu de partout. Les équipes ont bien recruté, mais bon on a un bon groupe, on va s’en sortir », assure Janaudy. Pascal Peyron résume bien la situation : « On a bien géré la première saison. La deuxième saison, tout le monde le dit, est beaucoup plus dure à gérer, il n’y a plus l’effet de surprise. A nous de tout mettre en œuvre pour continuer à monter en puissance, qu’on se donne les moyens de faire aussi bien. » Si le CSBJ y parvient, ce sera une nouvelle performance, le club possédant, selon le président Martial Manier, le plus petit budget de la division avec 4,3 millions d’euros ».
Quant à la réception de Biarritz, ce sera un autre test révélateur.
Un « Jaune et Noir » averti en vaut deux……

Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (0)