PRO D2/ SCA : L’HEURE DE VERITE SONNERA A BOURGOIN!

MOLA UgoPRO D 2/ SCA : L’HEURE DE VERITE SONNERA  A BOURGOIN!

A 48h du coup d’envoi du championnat de Pro D2 2014-2015, il n’y a plus place pour les interrogations, il faut entrer de plein pied dans la compétition avec ses certitudes. Au terme des 80 premières minutes de la compétition qui amène le SCA à se déplacer à Bourgoin, le bilan certes provisoire, de plus de deux mois d’entraînements avec deux matches amicaux gagnants et un nul, pourra être dressé. Certes, quelque soit le résultat, pour autant on ne pourra couvrir de cendres le front des acteurs et du staff, ni tirer des plans sur la comète. Mais, incontestablement, il sera possible d’évaluer les qualités et les …défauts du XV Albigeois nouvelle formule même si des blessures sont venues perturber les plans d’Ugo Mola et de ses adjoints et plus particulièrement de Jean-Christophe Bacca, responsable des avants puisque en troisième ligne Julien Raynaud et Florent Fourcade ratent le début du championnat tout comme Quentin Valençon chez les trois quarts avec Maxime Payen. Le retour de ces blessés est espéré pour la réception de Biarritz voire les prochaines rencontres. Seule certitude, le capitaine « Jaune et Noir », Julien Raynaud victime d’une fracture de côtes à Aurillac, ne sera pas opérationnel avant quinze jours, trois semaines. Benjamin Bagate , le coach qui, venu dans les bagages d’Ugo Mola, s’est intégré dans le staff sportif, se montre confiant mais prudent sur les qualités et les défauts du groupe : «  Le groupe se trouve dans un bon état d’esprit. On est après trois matches de préparation qui ont été cohérents, même si on sait que ce sont des balles à blanc, et que maintenant c’est à balle réelle. Il nous tarde vraiment d’y être. C’est toujours difficile de parler de qualités et de défauts du groupe tant que le championnat n’a pas commencé mais nous avons pu voir que c’est un groupe déjà soudé avec des recrues qui se sont bien investies et surtout bien intégrées par rapport à une politique qui était déjà bien présente. On voit que nous faisons vraiment bloc, ce qui est plutôt de bon augure pour la suite. Pour les défauts, comme dans tous les groupes, il y a des personnes qui arrivent, c’est-à-dire il faut qu’elles apprennent à se connaître mais nous avons essayé de limiter ce temps justement pour que tout le monde soit prêt pour ce week-end ». Naturellement les supporters, toujours plus nombreux, attendent se régaler lors des rencontres. Le SCA est-il capable de répondre à cette attente ? Benjamin Bagate : «  Nous allons essayer de nous adapter surtout à ce que vont nous proposer les équipes adverses, les points forts et les points faibles et puis essayer le faire le plus possible un rugby complet mais pour cela il faut être deux, avoir des conditions climatiques idéales. Ugo voudrait que l’on pratique un rugby complet donc nous allons essayer de nous orienter dans ce sens. Ugo, a essayé, au travers de son recrutement, d’aller chercher des joueurs capables de jouer ce rugby complet. Nous sommes optimistes sur ce point ». Malik Hamadache, le piler albigeois, ne dit pas autre chose : « Nous voulons confirmer les bonnes prestations entrevues lors des matches amicaux, que nous espérons concrétiser à Bourgoin et montrer que nous sommes une vraie équipe et que cette année nous avons une envie de prouver quelque chose. Au niveau du pack des avants, je trouve que nous disposons d’un beau paquet mais après, comme on dit, c’est bien beau d’être bon pendant les matches amicaux, il faut que l’on soit bon surtout durant tout le championnat. Les renforts qui sont arrivés, je le crois, nous serons d’une grande utilité »

CONFIRMER LE TRAVAIL EFFECTUE EN AMONT

Ugo Mola  traduit le sentiment général : « Staff sportif, joueurs, dirigeants, administrateurs, public, tout le monde a envie de voir à l’œuvre le travail effectué durant la préparation. Maintenant on sait très bien qu’on a joué à balles à blanc et que nous passons à balles réelles et qu’à partir de maintenant tout compte. Donc à nous d’être à la hauteur des attentes suscitées durant cette préparation même si tout ne sera pas joué dans un sens comme dans l’autre sur le premier bloc. Il y a encore des attendus, notamment de notre part en terme techniques sur lesquels nous espérons voir beaucoup de chose. Je pense que ce sera la guerre un peu partout mais particulièrement à Bourgoin dans un contexte très particulier, avec ces dix points en sursis infligés par la DNACG, plus un environnement qui va forcément se resserrer. Déjà que l’équipe de Bourgoin avait réussi, suite à sa montée de Fédérale 1, un parcours plus qu’honorable, en terminant huitième du championnat l’an dernier. Cette saison elle s’est équipée de bons joueurs comme Bogdan Leonté (Mont-de-Marsan) , Jean Sousa ( prêt du LOU) ou Grégory Puyho (Béziers), et elle est énervée. Donc il nous faudra, notamment sur la première demie heure, être en mesure de ne pas être pris en défaut sur notre discipline, ni sur la conquête et être en mesure dès que nous aurons la possibilité de mettre la main sur le ballon de les faire douter parce que plus le match avancera et plus nous serons en mesure de faire douter cette équipe. C’est le lot lorsqu’on joue à domicile ». Il est évident qu’au travers du résultat réalisé à Bourgoin se formera une idée sur les qualités et les défauts de l’équipe « Jaune et Noir ». Ugo Mola : «  J’ai encore du mal à les déterminer, nous avons été inconstants sur la conquête, très inconstants sur la discipline, mais intéressants lorsqu’ on a porté le ballon puisque nous avons marqué pas mal d’essais. Mais j’ai l’impression et la sensation que notre agressivité générale nous caractérise sur ce début de préparation, Maintenant il nous faire la part des choses entre l’agressivité et la maîtrise parce que l’une sans l’autre devient un défaut ».

LES DEUX GROUPES

Le SCA déplace un groupe de 26 joueurs car est prévu le petit pépin qui peut intervenir après neuf heures de bus : avants : LAFOY, DEDIEU, DJEBABLAH, PONNAU, GAU, HAMADACHE, SHEKLASHVILI, ANDRE, DAMIANI, TONGA, MAISUDRAZE ,FALEAFA, TAVALEA, CALAS. lignes arrières : CHATEAURAYNAUD, RICK, BARTHELEMY, HOUGH, TAUMOEPEAU , DAWETAVALU, HECKER , KUNAVORE, LACROIX , ROKODURU, PELUCHON.
Le Groupe de Bourgoin ALACACEBE, BOSVIEL, BOUILLOT, COTTE L., COTTE T., EYMOND, GABRIE, GARCIA , GONDRAND GUILLOT, HOLTZINGER, JANAUDY, KAMEA , KIRBACHE, LOUCHARD, MOINOT, MONTAGNAT, NOLAN PELEPELE, PRICE, PUYO, RECORDIER, RESSEGUIER, SPACHUK, TOMAMICHEL

Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (0)