PRO D2/ SCA-DAX : SURSAUT D’ORGUEIL DEMANDE

PRO D2/ SCA-DAX : SURSAUT D’ORGUEIL DEMANDÉ   !

 

Julien RAYNAUD «  Nous voulons relever la tête contre Dax ».

Jean-Christophe BACCA «  Samedi, face à Dax, nous allons avoir à cœur de faire une bonne prestation car  c’est l’avenir du club qui se joue ».

La lourde défaite enregistrée à Béziers (28-8 avec quatre essais contre un et un sévère 21-0 à la mi-temps) est-elle un simple accident de parcours comme le SCA en connaît chaque saison ou la résultante  d’un malaise interne au groupe ?

Ce qui est certain, c’est qu’à  trop attendre des défaites de l’autre on s’y brûle parfois les ailes. Julien Raynaud dont on attend avec impatience le retour de blessure pour samedi, même si Yohann Misse, qui l’a suppléé au capitanat, a parfaitement rempli son contrat, saura-t-il remettre sur le bon chemin de la victoire, du combat, de la bonne agressivité –tout ce qui a fait défaut à Béziers- une équipe qui a déraillé sur les bords de la Méditerranée ? C’est toute la question avant la réception de  Dax, samedi à 18h30 au Stadium d’Albi.

« Un sursaut d’orgueil, oui les supporters l’attendent mais aussi les joueurs parce que je pense que nous avons tous à cœur de nous  racheter de cette contre-performance à Béziers, qui, clairement,  a été un des plus mauvais matchs de la saison. Du moins durant la  première mi-temps qui a été catastrophique. Nous avons tous à cœur de relever la tête et de réaliser un bon match contre Dax , au Stadium d’Albi » analyse Julien Raynaud, le capitaine, absent depuis quelques rencontres pour des problèmes d’épaule récalcitrante et qui effectuera sa rentrée contre les Landais. Il est important de rappeler «  que la première des choses c’est que nous nous sommes fixé un objectif de cinq victoires et que nous n’en sommes qu’à la moitié. Je ne dis pas que le maintien est assuré et donc que samedi il y a un match pour le maintien qui nous attend . Sur ce match il va nous falloir mettre énormément de détermination, d’envie, pour récupérer quatre points . Cela va être difficile face à cette belle équipe de Dax qui a encore gagné ce week-end face à Pau. Dax est une très bonne équipe. Honnêtement je ne crois pas que cette victoire qui assure pratiquement le maintien du club landais provoquera un relâchement de leur part. Connaissant un peu les joueurs je ne pense  pas que ce soit le genre de la maison. Dax va venir à Albi, déterminé pour remporter la victoire. A nous de prouver que nous sommesmeilleurs».

STATUT QUO AU CLASSEMENT

 Malgré cette défaite ou plutôt grâce aux échecs le week-end dernier des concurrents au maintien, les Albigeois restent scotchésà la 13ème  place avec 40 points soit huit points d’avance sur Bourg-en-Bresse (32) qui a eu la bonne idée de chuter  sur son terrain face à La Rochelle, 11 points de mieux par rapport à Carcassonne étrillé à Narbonne, et 13 points sur Auch qui, samedi soir en terre gasconne, n’a pas résisté aux Lyonnais (31-13). Donc, Albi dispose d’un matelas mais se doit de penser que quatre déplacements (Narbonne, Pau, Mont-de-Marsan, Carcassonne) sont au programme des ultimes rencontres pour seulement trois réceptions (Dax, Bourgoin, Auch). Attention donc qu’à l’instar de la neige, cette avance ne fonde aux rayons de faux pas à domicile.

« Clairement,  je crois qu’après la contre performance de Béziers nous allons avoir à cœur de faire un bon match contre Dax et surtout c’est l’avenir du club qui se joue, donc un match très sérieux avec un enjeu où il n’y aura pas,  sans doute,  de grandes envolées, mais il va falloir répondre présent dans l’engagement parce que l’on sait que les Dacquois en ont fait leur fond de commerce. Ils s’appuient sur une conquête très forte et une défense assez imperméable. Donc cela va être un match très serré, très tendu et on espère que nous l’emporterons. De toutes les façons il n ’y a que la victoire qui puisse nous intéresser sur ce match là » confirme Jean Christophe Bacca.

Évidemment , le travail effectué cette semaine, lors des entraînements,  aura porté sur une prise de conscience qu’il faut effacer rapidement l’impression laissé après la première mi-temps biterroise. «  J’espère que les joueurs n’ont pas effacé de leur mémoire le résultat de Béziers, qu’ils sont très en colère et  ont encore en travers de la gorge leur contre-performance, la faillite d’un groupe avec un 21-0 en première mi-temps, d’ une équipe absente sur le terrain. J’espère que cela va les faire réfléchir et les porter pour cette rencontre contre Dax ».

RETROUVER LES VALEURS DE COMBAT

Incontestablement les « Jaune et Noir » vont devoir se montrer présent dans l’engagement, dans le combat, sur la conquête. «  A Dax (résultat 22-8)  nous avions beaucoup soufferts en mêlée fermées, ils avaient récupéré un nombre incalculable de pénalités ce qui nous avait coûté le match. Il va falloir répondre dans ce secteur là, dans celui des mauls, car nous savons que les landais sont capables de mobiliser les mauls et d’en sortir pour lancer le jeu. Bref dans le secteur du combat et de la conquête il va falloir être extrêmement vigilent, et en place » ajoute le coach des avants du SCA.

Évidemment, les rentrées de Julien Raynaud et de Mathieu Péluchon (blessures) mais également de Thibaut Visensang qui en a fini avec sa suspension sur un match, devrait ramener une âme à cette équipe albigeoise « Et ce qui nous a manqué à Béziers, mais je ne suis pas certain que ces deux joueurs, seuls, auraient pu contre balancer la performance du groupe, qui, pour moi, en tout cas sur une bonne partie de la rencontre,  a démissionné face à cette équipe biterroise qui nous a agressé dans le bon sens du terme, et qui a su gagner cette rencontre avec le bonus offensif de belle manière. Je pense qu’il va falloir réagir très vite. Quand je vois les prestations qu’ont fait Bourg en Bresse face à la Rochelle ou Auch face à Lyon, en produisant énormément de jeu de qualité face à deux ténors du championnat, si cela n’avait pas été face à deux grosses pointures, Bourg et Auch auraient engrangé une victoire de plus. Donc il va nous falloir nous inspirer de ces équipes là qui mettent un engagement, une férocité que nous n’avons plus depuis quelques temps et qu’il va falloir retrouver ».

Pour information rappelons que les Dacquois ont remporté 11 victoires à domicile ( Colomiers 18-15 ; Béziers 27-13 ; Tarbes 26-15 ; Agen 23-18 ; Mont-de-Marsan 18-15 ; Aurillac 30-16 ; La Rochelle 12-9 ; Bourg-en-Bresse 23-20 ; Pau 11-10 ; Albi 22-8), concédé une défaite « à la maison » face à  Narbonne 18-20 et le nul à la maison face à Bourgoin 25-25, un en déplacement à Auch 16-16, et subi 9 défaites en déplacement ( Aurillac 33-12 ; Bourg-en-Bresse 29-11 ; Pau 21-15 ; Carcassonne 18-16 ; Lyon 31-8 ; Colomiers 20-3 ; Béziers 12-10 ; Bourgoin 37-3 ; Narbonne 64-20.

Au niveau de la meilleure attaque Dax pointe à la 15ème place avec 25 essais, 21 transformations 68 pénalités, et 2 drops  alors qu’Albi devance les Landais à la 10èmè placeavec 27 essais, 16 transformations, 82 pénalités. Par contre la défense dacquoise est plus performante puisque classée 10ème avec 45 essais, 31 transformations, 64 pénalités, 3 drops, alors qu’Albi est quatorzième avec 49 essais, 40 transformations, 69 pénalité et 3 drops.

Les Albigeois, bien que souvent pénalisés devancent largement les landais au nombre de cartons avec 23 cartons jaunes contre 33 et 3 cartons rouges contre 4.

Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (0)