PRO D2 / SCA : CAP SUR BOURGOIN POUR OUVRIR LE CHAMPIONNAT

PELUCHON Mathieu

PRO D 2 : SCA : CAP SUR BOURGOIN POUR OUVRIR LE CHAMPIONNAT

Ugo MOLA : «  LE GROUPE DEVAIT RETROUVER l’HABITUDE DE GAGNER ». OBJECTIF ATTEINT.

Avec trois rencontres amicales, loin de ses bases, avant le plat de résistance, sinon le marathon  que représente le championnat de Pro D2, les Albigeois du SCA se sont offert deux victoires et un nul. Bref, un bilan positif avec une victoire face à Massy à Ste Foy La Grande, un nul à Hossegor face à Dax et une large et (certainement) inattendue victoire face à Aurillac qui opérait sur ses terres et avait tombé Agen et Perpignan.. Le score de 29-17 face aux banlieusards parisiens cachait un certain nombre de lacunes révélées au cours de cette première rencontre amicale concluant un stage de trois jours. Contre Dax, sur le terrain d’Hossegor, le nul 16-16 était plutôt élogieux pour les landais qui, selon notre confrère Sud-Ouest, «  privés de ballons et malmenés lors du premier acte face à des Albigeois véloces et puissants, les Dacquois se sont repris en seconde période pour arracher, au final un résultat nul ». Pour conclure ces rencontres amicales, c’est à Aurillac que les « Jaune et Noir » ont réussi leur plus aboutie prestation puisque conclue sur un score de 36-12 avec 5 essais à la clé. Il y avait des lustres, de mémoire de supporters albigeois, que les tarnais ne s’étaient offert une si probante victoire face aux Cantaliens. « C’est dans des conditions automnales que les vieux amis Albigeois et Aurillacois se sont retrouvés pour une répétition générale » note Alexandre Faucher sur le site de Vibrez rugby D2. Il ajoute «  avec un ballon rendu glissant par la pluie, les deux équipes se jaugent en utilisant des chandelles, les coups de pied de déplacement et énormément de jeu à zéro ou une passe.  Mais face à des défenses bien en place toutes les initiatives ballon en main restent stériles, les 2 équipes s’en remettent donc aux buteurs. Maxime Petitjean, après 2 échecs, choisit finalement de chercher la pénal-touche. Une touche à 5m convertit en essai par Mathieu Lescure (18° minute, 5 – 0). L’intensité baisse d’un cran et les albigeois écope d’un carton jaune pour Ponnau. Mais en infériorité numérique, ce sont les albigeois qui marquent un essai par Tonga et qui prennent le score grâce à la transformation de Hough à la 32ème minute(5-7). Les Tarnais doublent la mise par Taumeopau  . 5 à 14 à la pause. En deuxième mi-temps, les Aurillacois reviennent avec des intentions et Valentin vient conclure en coin la belle percée de Leiataua. (12 à 14). Les Tarnais plus denses physiquement ne doutent pas et marquent immédiatement par Peluchon. sur un essai de 70 mètres ( 12 à 19). Trop friables en défense, les Cantaliens encaissent un nouvel essai par Peluchon qui casse 2 placages avant d’aplatir (12 à 24). Les Tarnais marquent le terrain et avance sur chaque impact. Les Auvergnats rendent beaucoup de ballons aux pieds et donnent  des munitions aux visiteurs. Les Albigeois continuent leurs chevauchées victorieuses en ajoutant un essai par Calas à la 65ème minute. Un festival conclut par un essai de Rick sur la sirène. Score final 12 à 36 et large victoire des visiteurs, plus agressifs, plus solides et plus réalistes, ils ont étouffé des Aurillacois trop tendres en défense et dans les zones d’affrontements ». Bref au terme de cette rencontre les Albigeois semblent prêts pour le déplacement à Bourgoin. Mais pour autant, Ugo MOLA, au terme de la rencontre, ne se laisse pas aller à l’euphorie «  Pour le résultat, on ne peut forcément qu’être satisfait, mais dans la manière il y a eu beaucoup de déchets notamment quant à la discipline. Nous faisons très bonne figure après cette rencontre parce que c’est toujours bien de gagner. Contre Bourgoin nous n’aurons pas le droit de nous tromper. Notre fonds de commerce c’est l’agressivité et l’intensité, on répond présent dans l’organisation et la générosité. Mais il faut aussi de la discipline. Notre ambition est de faire un petit peu mieux que la saison passée. Il faut voir quel est le niveau de nos concurrents et surtout ne pas oublier les blessures qui peuvent intervenir. Le championnat est un marathon qui demande de l’humilité ». Les supporters « Jaune et Noir » ne font pas la fine bouche : ces trois résultats en autant de rencontres amicales, ne sont certes à considérer que pour ce qu’elles représentent, mais comme l’affirme le staff sportif, des victoires sont toujours bonnes à prendre pour le moral et le sentiment qui émerge le long des mains courantes des terrains annexes du Stadium Municipal auprès des fidèles aux entraînements, c’est que le groupe parait plus complet et surtout plus costaud que le précédent. De là à rêver ce week-end de renouveler à Pierre Rajon, le même exploit que la saison dernière où le SCA infligeait sa première défaite à Bourgoin sur son herbe depuis des semaines, il n’y a qu’un pas. On le sait Bourgoin a écopé d’un handicap de 10 points au classement. Tout laisse à penser que ce coup infligé par la DNACG ( le club a décidé de faire appel et Auch aussi) peut booster staff et joueurs. Il peut aussi avoir donné un coup sur la tête. La réponse à cette question et surtout à celle de savoir si le SCA peut afficher une plus grande ambition cette année sera apportée au terme des 80 minutes, samedi. David Bourniquel dans la page Sports de la Dépêche du Midi précise «  Le club est à nouveau sain après quatre année de marasme hérité de ses années Top 14. …. L’ex-Briviste (Ugo Mola) a fait jouer son réseau pour effectuer un recrutement intelligent. …. En clair pour chaque poste un ou deux joueurs expérimentés sont appuyés par un ou deux joueurs « espoir » à fort potentiel. Le technicien et son staff( Jean-Christophe Bacca, Benjamin Bagate, Rémy Ladauge) sont des compétiteurs : ils ambitionnent cette année de se rapprocher des places qualificatives tout en étant conscients que le niveau de la Pro D 2 monte crescendo et qu’il faudra du temps pour rendre au club son lustre d’antan ». Le SCA nouveau entre dans le dur samedi contre Bourgoin. Puis ce sera la réception de Biarritz, le déplacement à Massy, la réception de Dax et le déplacement à Narbonne. Un début de programme qu’il est vital de ne pas rater pour oublier 2013-2014 et la galère du premier bloc….Et pour regarder vers l’avant. Voilà ce qu’attendent les supporters albigeois à l’aube de cette saison 2014-2015.
Premier objectif atteint au terme de ses trois  matches amicaux : Ugo Mola avait déclaré dans Rugbyrama : « Le groupe doit retrouver l’habitude de gagner »

Maurice Charbonnières

 

Laisser un commentaire

Commentaires (0)