PRO D2/ SCA-BOURGOIN: LE MATCH DES ADIEUX….

PRO D2. SCA-BOURGOIN : LE MATCH DES ADIEUX A MISSE, FRIZE, CORREA

Pour le dernier match à domicile de la saison 2013-2014, Henry Broncan et son staff ont décidé d’offrir une titularisation à trois joueurs qui raccrochent leurs crampons, Yohann Misse, Yogane Corréa et Nicolas Frize. Par contre, des blessés font leur retour comme Mathieu Péluchon, Gabriel Lacroix, Florian Vialelle, ainsi que Yohann Misse. « Je préfèrerais partir sur une victoire mais je suis persuadé que Bourgoin vient prendre sa revanche du match aller où nous avons infligé à cette équipe sa première défaite à domicile et rendu plus compliquée la participation aux phases finales » devait déclarer Henry Broncan en conférence de presse d’avant match, vendredi matin alors qu’il disputera au Stadium d’Albi sa dernière rencontre sous les couleurs du SCA avant de rejoindre Tarbes et le poste de chargé de la formation.

L’équipe d’Albi : 1 Frize, 2 Djebablah, 3 Kwarazfelia, 4 Correa, Damiaini, 6 Misse, 7 L. Mondoulet, 8 Raynaud (cap), 9 Marques, 10 Barthélémy, 11 Rokoduru, 12 Bonnet, 13 Vialelle, 14 Lacroix, 15 Péluchon
Remplaçants : 16 Ponnau, 17 dedieu, 18 André, 19J. Mondoulet, 20 Calas, 21 Chateauraynaud, 22 Kraska, 23 Hamadache.

Equipe de Bourgoin: 1 Pivot, 2 Janaudy, 3 Spachuk, 4 Louchard, 5 Amadou, 6 Guillot, 7 Recorder, 8 Barrière, (m) Faure, (O) Gondrand, 11 Viallet, 12 Perrin, 13 Moinet, 14 Insardi, 15 Boue
Remplaçants : Resseguier, Khribache, Santoni, Cotte, Souquet, Lopes, Gabriel, Pelo

EQUIPE CADEAU

« Pour une fois, dans la composition de l’équipe, il y a trois gros cadeaux. J’espère que les joueurs concernés comprennent bien que c’est un cadeau qui leur est fait car ils arrêtent de jouer. Je veux leur donner la chance de débuter le match au Stadium mais j’attends beaucoup de leurs performances. Ces trois joueurs ce sont Nicolas Frize qui termine sa carrière sans avoir joué un match avec l’équipe une cette année, mais qui, chaque fois qu’on a fait appel à lui, notamment avec l’équipe Espoir, il a toujours donné satisfaction alors qu’il avait été victime d’une grave blessure contre le Racing 92 avec une fracture du plancher orbital sur une brutalité. Il débutera en pilier gauche. Ensuite Yogane Corréa qui débutera en seconde ligne, poste où il a rendu de grands services dans l’équipe depuis de nombreuses années, et Yohann Mise, qui entrera en 3ème ligne comme ce fut souvent le cas au cours de ses nombreuses années passées sous les couleurs albigeoises «  jaune et noir » . Tous les joueurs et plus particulièrement ceux qui quitteront le club à la fin de la saison, espèrent partir par la grande porte, c’est important » devait déclarer Henry Broncan lors de la conférence de presse d’avant match de vendredi matin, un coach rassuré après les tests subis par un certain nombre de joueurs encore incertains dont Mathieu Péluchon, Yohan Misse, Gabriel Lacroix. Le coach albigeois espère donc dire adieu au Stadium Municipal et aux supporters sur un résultat positif mais pour autant il est conscient que Bourgoin ne viendra pas à Albi faire du tourisme : «  Bourgoin est allé gagner à Béziers , et je ne crois pas que les Héraultais ont fait exprès de laisser gagner Bourgoin. Je suis persuadé que cette équipe voudra prendre sa revanche parce qu’on leur un peu brisé la saison alors qu’ils étaient sixième au classement et avaient des ambitions pour une place dans les cinq premiers. On leur avait fait très mal, et je pense qu’ils ne l’ont pas oublié et qu’ils voudront se venger samedi soir. Mais une rencontre c’est aussi défendre son honneur ce qui est important. A Albi, il y a des joueurs qui arrêtent, d’autres qui s’en vont, ils veulent partir par la bonne porte, pas celle de derrière. Pour moi c’est important».

Evidemment, la situation de fin de saison avec les joueurs qui ont renouvelé leur contrat, ceux qui partent et ont trouvé un point de chute, puis ceux qui sont dans l’inconnue quant à leur avenir, le climat ne pourrait n’ être que tendu. Or ne n’est pas le cas comme le souligne Henry Broncan : «  Heureusement qu’il y a eu et qu’il y a beaucoup de solidarité dans le groupe. C’est la première fois qu’il y a autant de solidarité au sein du groupe. Dans le passé il y avait toujours des clans, mais cette année il n’y a pas eu de divisions. Les saisons passées il fallait toujours être vigilent sur des problèmes de leader-ship. Cette année Julien Raynaud a mis d’accord tout le monde sans trop parler sans être trop démonstratif, tout le monde s’est mis derrière lui. Heureusement. Il a eu aussi la chance d’avoir des Marques, des Barthélémy qui sont aussi des meneurs».

VICTOIRE OBLIGATOIRE

Pour Rémy Ladauge, l’adjoint d’Henry Broncan, la consigne pour la réception de Bourgoin est simple : victoire obligatoire ! « Bourgoin a gagné la semaine dernière contre Béziers au Stade de la Méditerranée. Cette équipe a encore des ambitions notamment pour maintenir leur classement. Donc elle va venir pour faire un bon match et essayer de gagner, mais pour Albi, il est impensable de perdre ce week-end. Ce match est l’occasion de récompenser certains joueurs qui vont arrêter leur carrière, qui vont quitter le club. A eux de saisir la chance qui leur ait donné de finir en beauté. Bourgoin est une équipe assez dense, qu’il va falloir déplacer. Nous espérons que les conditions météo permettront que nous puissions mettre en place notre rugby de mouvement comme ce fut le cas certaines fois cette saison mais avec plus ou moins de réussite. Nous espérons faire un bon match, faire plaisir aux supporters et faire plaisir à Henry parce que c’est son dernier match à domicile, bref proposer une belle fête du rugby dans l’esprit du jeu. Les doutes sur l’état physique de certains éléments étant levés, nous affichons une équipe au grand complet, à nous donc de faire la performance qu’il faut pour finir en beauté à Albi ».
REGRETS ET JOIES

Restera un ultime match à disputer à Carcassonne avant le trille final. C’est déjà le moment d’énoncer les regrets et les joies de la saison. Rémy Ladauge s’y prête : « Que ce soit le staff sportif, les joueurs, la fin de saison, les certitudes et les incertitudes font partie de la vie du joueurs professionnels. Les joueurs sont tous amenés à bouger, à un moment ou à un autre, donc il nous faut apprendre à gérer cela tout en restant performants le week-end. Les joueurs connaissent leur métier et sont prêts à accepter les règles du jeu. Les bons souvenirs pour moi c’est d’arriver à se relever après quatre défaites consécutives, de se relever à Bourg-en-Bresse lors d’un match capital pour le maintien et d’où on ressort la tête haute ; on gagne contre Colomiers à Albi dans des conditions difficiles, puis nous replongeons en perdant contre Mont-de-Marsan à la maison, mais on relève la tête à Bourgoin, bref à chaque fois que l’on perd à domicile, on relève la tête ailleurs. Je me souviendrais toujours de ces résultats à l’extérieur dos au mur et nous n’avions que la solution de gagner pour s’en sortir et ces matches là nous avons su aller les gagner. Quant aux mauvais souvenirs ce sont toutes ces défaites à la maison, ce manque de confiance et parfois de réussite que nous avons eu par moment. Mais on a su se relever à chaque fois, c’est ce que je garderais de cette saison alors que tout de monde nous croyait morts ».

Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (1)

  1. Merci monsieur BRONCAN ,les 4 années passées avec le SCA vous avez été formidable;C’est dans les vieux pot que l’ont fait la bonne confiture,ceci se dit mais n’es pas péjoratif;Encore UN GRAND MERCI,que la suite de votre cariére vous porte joie et bonheur.Amitié,un fervent supporteur du SCA