PRO D2/ SCA-BOURG : MISSE CAPITAINE!

PRO D2/ SCA-BOURG : YOHANN MISSE CAPITAINE

Le SCA comptait  quatre numéro 8 blessés. Pour recevoir Bourg-en-Bresse un cinquième s’est ajouté à la liste en la personne de Julien Raynaud qui depuis quelques semaines était handicapé par une inflammation de l’épaule. Afin d’éviter toute complication supplémentaire qui pourrait conduire vers une opération, Henry Broncan , le coach, a décidé de mettre le capitaine « jaune et noir » au repos en espérant que la trêve qui suivra la réception de Bourg en Bresse lui permettra de se remettre d’aplomb. Le quinze titulaire qui sera aligné samedi soir enregistre le retour de Yohann Misse comme titulaire lequel  par la même occasion portera le brassard de capitaine . Par contre victime des oreillons, Yoann Chateauraynaud ne figure pas dans le groupe.

Le SCA :
1 Dedieu,  2Ponnau, 3 Kawrazfelia, 4 André, 5Damiani, 6 Visensang , 7Misse (cap) , 8 Lanne ,9 Marques, 10 Barthélémy, 11 Todua, 12Bonnet, 13 Hecker, 14 Rokoduru, 15 Péluchon
Remplaçants
16 Djebablah, 17 Tétrashvili, 18 Correa, 19 Jérôme Mondoulet, 20 Loïc Mondoulet, 21 Bouillon, 22 Lacroix, 23 Hamadache.

BOURG EN BRESSE
1 Drancourt, 2 Ulugia, 3 Harmse, 4 Brochier, 5 Giraud, 6 Buatier, 7 Saffy, 8 Tawake, 9 Maiquez,10 Eadie, 11 Cassin, 12 Sharikadze , 13 Frenet, 14 Cailleaud, 15 Seymour
Remplaçants
16 Girard, 17 Giacoletto, 18 Kalou, 19 Bornat, 2O Lancelle, 21 Nava, 22 Mchedlidze

YOHANN MISSE : DOUBLE MOTIVATION
Crédité d’une excellente prestation à Colomiers, d’où les albigeois avaient ramené un match nul inespéré dans la mesure où les banlieusards toulousains avaient raté cinq pénalités en bonne position, celui qui fait figure d’ancien ( il mettra un terme à sa carrière rugbystique à la fin de la saison) rechausse les crampons après une déchirure aux adducteur subie à Colomiers , pour recevoir Bourg-en-Bresse avec une double motivation être titulaire et capitaine du XV « jaune et noir » : « Oui, même si je n’avais pas besoin de ça pour être motivé, nous savons tous que le match de Bourg-en-Bresse est capital pour le maintien, on l’a déjà dit, donc tant mieux. Oui, je serais capitaine, donc je serais doublement motivé pour amener le groupe à cette victoire. Il peut compter sur moi, sur mon investissement. Nous avons regardé un peu les Bressans à la vidéo, c’est vrai qu’ils s’appuient sur trois ou quatre joueurs clé de très haut niveau, le 2, le 9, le 10, et un troisième ligne. Après c’est une équipe valeureuse, qui n’a rien lâché comme ce fut le cas contre Auch,  Dax, Tarbes. C’est une équipe qui est très, très bien à l’extérieur. En plus les Bressans voudront se racheter de leur sévère défaite chez eux face à Narbonne. C’est une équipe costaud devant, et avec la météo  prévue ce week-end, c’est un temps pour eux . Donc il va nous falloir être forts, être costauds devans, et ensuite les déplacer. Cela va se jouer sur les valeurs des deux  équipes. Le jeu ce sera devant, avec une grosse conquête, une occupation sur le terrain, et une grosse défense. Il faudra passer par là. La victoire à Bourg c’était il y a quelques mois, cette équipe a progressé, nous aussi, c’est un tout autre match . Nous repartons de zéro, c’est une très belle équipe qui arrive ce week-end , à nous de nous méfier ».
POUR ASSURER LE MAINTIEN… ON SE MET AU VERT !
Depuis le début d’une saison raté , les Albigeois courent après le maintien en Pro D2. Un pas a été franchi avec le nul à Colomiers puis  la victoire arrachée à la dernière seconde face à Aurillac, la troisième étape pour rester dans cet objectif c’est de battre Bourg-en Bresse. Facile à dire ! Pour mettre toutes les chances de leur côté, les Albigeois ont décidé de se mettre au vert (départ d’Albi 11h30) à Cap Découverte avant la rencontre. C’est une première !
« Vu les conditions météo prévue, ça se jouera dans le combat , la conquête. Il n’y aura pas de grandes envolées. Bref il faudra les prendre devant » averti Henry Broncan. Son  alter ego Jean-Christophe Bacca, n’oublie pas que face à Aurillac  les Albigeois ont perdu 5 ballons sur leurs lancers «  Contre Aurillac, nous n’avons pas été à notre niveau sur l’alignement. Et on sait que Bourg dispose d’une très belle mêlée. Oui, cette rencontre passera par la conquête ». Naturellement, dans ce contexte, l’absence de Julien Raynaud est pénalisante. Toutefois, il faut savoir que depuis le début de la saison, le N°8 albigeois, à une exception près, a joué tous les matches. « On a beaucoup tiré sur la corde. Ce fut le cas à Colomiers, contre Aurillac, je me voyais mal jouer sans Julien Raynaud, contre Bourg également». Mais à force de tirer sur la ficelle, elle finit pas rompre. D’où la décision de faire l’impasse …en sachant que le groupe fera  tout pour offrir cette victoire à son capitaine en espérant que ce repos lui permettra de repartir d’un très bon pied dès la reprise du championnat à l’occasion du  déplacement à Béziers le 15 mars. Heureusement l’effectif est plus pléthorique au niveau des lignes arrières ce qui permet du turn over. Les conditions atmosphériques annoncées ont fait que le choix s’est porté sur les deux Baptiste , Hecker et Bonnet chez les trois-quarts.
« Cette équipe de Bourg , elle a gagné à Carcassonne et a été à deux doigts de l’emporter à Auch, à Dax, à Tarbes. Elle progresse sans arrêt même si elle a subit  un revers cinglant le week-end dernier face à Narbonne, mais les Audois sont sur un petit nuage actuellement,  sont euphoriques d’autant qu’il faisait un très beau soleil sur Bourg ce qui favorisait  les Audois. Cette équipe de Bourg a pu s’offrir 4 jokers médicaux, ce qui fait rêver. L’équipe qui vient est très belle, avec très peu de blessés » averti le coach.
Une victoire face aux Bressans serait synonyme de grand bol d’air en vu du maintien, d’autant qu’Auch se déplace à Aurillac, Carcassonne à Mont-de-Marsan. Mais pour autant, dans le meilleurs des cas, il ne faudra pas s’endormir sur ses lauriers car cela risque de ne pas être suffisant pour se mettre à l’abri car ensuite il y un déplacement à Béziers, la réception de Dax, les déplacements à Narbonne et à Pau …autant de rencontres pièges. Le championnat 2013-2014 est loin d’avoir rendu son verdict pour ce qui est du maintien en Pro D2 ou des descentes en Fédérale 1. « Si nous pouvions aligner un  troisième match sans défaite ce serait très bien. La semaine dernière la façon où l’équipe a réagi et où les remplaçants ont fait leur rentrée, oui cela  m’a rassuré et fait énormément plaisir. Cela a été un miracle en seconde mi-temps  ! » souligne Henry Broncan. Ah, s’il n’y avait pas presque à chaque match ces fichus trous d’air qui mettent le planchôt en berne  les nerfs à fleur de peau !
MISSE, UN  FUTUR RETRAITÉ
Pour Yohann Misse, cette rencontre et toutes celles qu’il enchaînera d’ici à la fin de la saison, auront une saveur particulière : né en 1979 donc âgé de 35 ans , le troisième ligne se dirige doucement mais sûrement vers une retraite sportive à laquelle il se prépare d’ailleurs sereinement : « C’est quelque chose que je prépare de mon côté depuis deux ou trois ans et c’est en très bonne voie. Evidemment c’est une échéance qui provoque  un petit pincement de cœur, mais je l’ai préparée dans la tête . Je mettais dit lors de la dernière signature de mon contrat avec le  SCA, que c’était ma dernière année, alors pour le moment je le vis pleinement, je ne me prends pas trop la tête. Si on me repose la question lors du dernier match….je pense que ce sera dur». Alors pour Yohann Misse une reconversion dans le rugby «  Je ne sais pas, on verra ».
Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (0)