PRO D2/ SCA-AURILLAC ON PREND (PRESQUE) LES MEMES!

PRO D2/ SCA-AURILLAC : ON REMET (PRESQUE) LES MÊMES !

 

Henry BRONCAN : «  Samedi soir, face à Aurillac, nous aurons besoin de tout le monde….On attend qu’à domicile  les joueurs se lâchent»

 

On ne change pas une équipe qui…arrache le nul même avec un (gros) facteur chance. C’était du moins le souhait du coach Henry Broncan. Mais cette rencontre de Colomiers a laissé des traces : Maxime Gau et Yohann Misse ont été victimes d’un claquage. Ils ne sont donc pas sur la feuille de match. Contrairement au groupe aligné contre Tarbes avec 11 changements lors du déplacement  dans la banlieue toulousaine, le groupe pour recevoir Aurillac n’a pas subi beaucoup de modifications, trois exactement.

La Composition d’Albi :

1 Dedieu, 2 Djebablah, 3 Kawrasfelia, 4 André, 5 Damiani, 6 Lane, 7 Visensang, 8 Raynaud (cap), 9 Marques, 10 Barthélémy, 11 Todua, 12 Kaiser, 13 Vialelle, 14 Lacroix, 15 Péluchon

Remplaçants :

 16 Ponnau, 17 Tetrasvili (sous reserve), 18 Corréa, 19 Jérôme Mondoulet, 20 Loïc Mondoulet, 21 Bouillon, 22 Chateauraynaud, 23 Hamadache.

 

AURILLAC

1 Fournier, 2 Catanzano,3 Taukeiaho,4 Hyes, 5 Maréchal, 6 Maïtuku, 7 Roussel, 8 Maninoa, 9 Boisset, 10 Petitjean, 11 Ratu, 12 Kemp(cap), 13 Yobo, 14 Valentin, 15 Aubanel

Remplaçants :

Pélissie, Seteuni, Hezard, Lescure, Adriaanse, Tokula, Mc Phee, Escur.

 

La consigne majeure de cette semaine de préparation pour la réception d’Aurillac , un match à 8 points quant à l’avenir du club, avant de recevoir Bourg-en-Bresse, a été discipline, discipline…. Pas de fautes de gamin. « En première mi-temps nous avons indisposé l’arbitre. » dénonce le coach Henry Broncan. D’ailleurs, appel a été fait cette semaine à Vincent Blasco, l’arbitre du Comité Midi-Pyrénées qui, entre autres sujets, a parlé de la psychologie de l’arbitre. Henry Broncan : « Entre Tarbes et Colomiers ,nous avons eu tous les problèmes qui prouvent incontestablement que nous ne sommes pas trop stratèges. Nous n’avons pas compris que l’arbitre c’est quelqu’un qu’on doit aider et aussi peut-être aussi diriger. Les joueurs sont des assistants de l’arbitre, c’est une part incontournable du jeu. C’est tellement important les règles dans ce sport que si vous vous le mettez à dos, c’est  un miracle d’arracher  le nul avec 20 pénalités contre nous pour 7 à l’adversaire. Il fallait voir la tête des Columérins et des nôtres. Les Albigeois étaient réjouis à part moi, et les Columérins étaient un peu abattus. La bouteille était plutôt pleine de notre côté et plutôt vide du leur ».

La question que plus d’un supporter se pose : quand l’équipe d’Albi réussira-t-elle à marquer un drop ?

 Le dernier, à Colomiers, de Romain Barthélémy, tenté en bonne position , est passé de peu à côté, mais une nouvelle fois ce fut l’échec, un échec d’autant plus regrettable qu’il faisait  basculer le score en faveur d’Albi. « Les joueurs s’entraînent. Je  crois que celui tenté par Romain  Barthélémy à Colomiers n’est pas passé très loin. Le travail est fait. Après,  c’est la fébrilité qui habite cette équipe qui est la cause des échecs. C’est une équipe qui a eu un début de saison terrible. Un début de saison sans victoire, c’est un début de saison sans confiance. Et la confiance pour un joueur de rugby c’est énorme. Peut-être qu’à l’extérieur on est plus libéré qu’au Stadium à Albi. L’équipe à Albi se recroqueville, alors que cela devrait être le contraire. La plupart des équipes de rugby c’est chez elles qu’elles sont le mieux. Chez nous on s’aperçoit que l’on a deux victoires et deux nuls à l’extérieur mais six défaites à domicile, d’où le bilan. C’est un sport très compliqué. Nous sommes parmi les petits de Pro D2, et la moindre erreur on la paye cash. Lorsqu’on est en confiance, quand on est serein, on a le rebond favorable, le drop qui rentre. C’est une saison très compliquée , mais cela on le savait, je ne l’ai pas découvert . Il n’y avait que les utopistes qui pouvaient penser que serait une saison facile. On s’est privé de garçons comme Maisuradze qui, la saison dernière fracassait  les adversaires, Fourcade confronté à deux grosses opérations, le genoux et les cervicales. On tire sur la corde car ce sont toujours les mêmes joueurs qui sont alignés comme Julien Raynaud qui , garçon extraordinaire, rend d’énormes services en  8 alors que son poste c’est à l’aile de la 3ème ligne. Il faut le protéger car derrière nous n’avons rien même si des jeunes se préparent mais sont pas prêts encore pour la Pro D2 ».

ÊTRE VIGILENT

Evidemment recevoir Aurillac ne s’annonce pas comme une partie de plaisir surtout…s’il fait beau…. Selon le coach à la casquette : « La rentrée du néo-zélandais Mc Phee qui est un arrière offensif  et dont il va falloir se méfier. Aurillac n’a pas mis une croix sur la cinquième place obtenue l’an dernier  au printemps.  En période  hivernale les Cantalous ont toujours un passage à vide pendant l’hiver. Aurillac par beau temps (c’est ce qui est annoncé) c’est hyper dangereux car ils appliquent un jeu de mouvement , très bien léché, le contraire de Tarbes. Ils sont dans la construction. C’est l’équipe de Pro D2 qui, avec un très bon buteur (Petitjean),   est capable de mettre des essais de 80 mètres. C’est une équipe en grosse confiance. C’est, avec Narbonne, le jeu le plus ambitieux de la Pro D2. A nous d’être réveillés. ». A noter l’absence en seconde ligne (non regrettée par les Albigeois !) du Georgien Leva Datunashvili appelé en sélection.
Dans la perspective de recevoir le week-end suivant Bourg-en Bresse, on peut dire  que l’avenir d’Albi en Pro D2 se joue sur ces deux rencontres. «  Nous sommes contre le mur. Ce sont des moments très difficiles à vivre pour les joueurs , pour le staff sportif, pour le Club . Tout le monde doit prendre conscience que demain soir, samedi, nous jouons 50% de notre vie. Les 50 autres il faudra aller les chercher à domicile évidemment et à l’extérieur. Nous attendons que les joueurs se lâchent,  qu’ils se montrent sereins . A domicile ils sont peut-être un peu trop dans la gestion.».

Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (0)