PRO D2/ SCA: ATTENTION AU PIEGE CARCASSONNE!

SCA : EVITER LE PIÈGE  CARCASSONNE !

SAMUEL MARQUES INCERTAIN

Victime à Bourgoin d’une béquille à une cheville, le demi de mêlée et buteur albigeois est très incertain pour la réception de Carcassonne. Dans le pire des cas il risque un mois d’indisponibilité. Heureusement qu’une trêve de quinze jours pourrait « limiter la casse ». Yohann Châteauraynaud a également quelques soucis. En cas d’indisponibilité des deux titulaires au poste de demi de mêlée, le jeune Entraygues pourrait être titularisé.

Le staff et le groupe de 23 joueurs qui ont ramené une d’autant plus belle victoire de Bourgoin qu’elle était très aléatoire, voire selon les pronostics « des spécialistes »impossible  face à une des actuelles grosses cylindrées du championnat puisque située dans le haut du tableau et en situation d’accéder aux phases finales. Comme quoi les pronostics sont souvent sujet à caution.

Mais pour autant le championnat n’est pas terminé si ce n’est, samedi avec la réception de Carcassonne,  sa phase des matches aller. Si le bonheur était « dans le pré »  de Pierre Rajon, celui- ci ne pourrait  être  complet que  si  « Dame »victoire veut bien faire les doux yeux aux Albigeois lors de la réception de Carcassonne , ce qui serait synonyme pour les « jaune et noir » albigeois de  vacances ensoleillées lors la trêve de quinze jours  accordée pour les fêtes de fin d’année !

Mais   attention à l ‘ « animal » blessé ». Carcassonne vient de subir une nouvelle défaite sur son herbe lors de la réception  de Bourg-en Bresse. Les audois fleurtent dangereusement  avec la première des places conduisant vers la Fédérale 1 .

Mais d’abord un constat : une victoire n’est jamais dû au hasard. Elle se construit chaque jour ce que confirme Jean-Christophe Bacca : «  Une victoire n’est jamais dû au fait du hasard. Nous avons  beaucoup travaillé, nous nous sommes beaucoup remis en cause, je pense que le groupe a été profondément vexé de la prestation face à Mont-de-Marsan devant son public. Il avait à cœur de se racheter. Nous sommes partis sur la pointe des pieds à Bourgoin, nous avons travaillé avec beaucoup d’humilité toute la semaine, et cela a payé mais la rencontre  aurait très bien pu basculer dans l’autre sens parce que 12 à 9 c’est le minimum. Nous avons fait un match plein, nous avons retrouvé une défense, et surtout une gestion des temps faibles. Ce qui nous manquait depuis un petit moment, même sur des matches pleins comme Pau, où nous avons traversé un quart d’heure de temps faibles que nous n’arrivons pas à gérer sur la fin. A Bourgoin, nous avons très bien géré notre infériorité numérique, ainsi que les bons moments de Bourgoin qui a vendu chèrement sa peau sur ses terres . Le groupe est à féliciter pour son engagement, pour ses valeurs et pour sa défense retrouvée mais aussi pour sa gestion des temps faibles . Nous avons su temporiser sur leurs temps forts, nous avons su ne pas s’affoler sur les pénal-touches et à arriver à les contrer ce qui a fait que deux occasions franches pour eux sur deux pénal-touches qu’ils ont vendangées, soit  quatre occasions où ils auraient pu marquer   et revenir dans le match, mais nous  ne nous sommes pas affolés et nous avons su bien gérer nos temps faibles avec la tête ».

Peut-on parler de match référence ? «  Pour ce qui est d’état d’esprit , je pense qu’il n’y a pas eu d’autres rencontres dans lesquelles nous avons mis autant d’engagement souligne Jean Christophe Bacca  autant de sérieux , autant d’abnégation , après sur la gestion du match en général, c’est sûr que l’on peut parler de match référence ».

Bourgoin, c’était hier, demain c’est Carcassonne. Un autre challenge face à ces Audois entraînés par l’ex-albigeois Philippe Guicherd depuis la démission de Christian Labit et au sein de laquelle opèrent des garçons comme Pierre Saby , François Tisseau qui ont laissé d’excellents souvenirs au Stadium Municipal d’Albi lorsqu’ils opéraient dans les rangs du SCA.

Jean-Christophe Bacca : «  Cela ne va être un match facile, Carcassonne  est un groupe pétrit d’individualités qui pour l’instant ne fonctionnement pas très bien collectivement , mais qui a le potentiel pour gêner tout le monde et qui va venir ici chercher les points qui leur font défaut actuellement pour sortir de cette zone rouge de relégation , dont nous, nous  en  sommes extirpés qu’un peu ce qui exige que nous allions chercher des points nous aussi face à notre public parce que cela suffit de perdre au Stadium »

Maurice Charbonnières

 

.

Laisser un commentaire

Commentaires (0)