MONT-de-MARSAN 31-SCA 18 : SEPT ESSAIS !

MONT DE MARSAN –SCA 31-18

Mi-temps 14-3

Stade Guy Boniface – Mont de Marsan
Temps menaçant puis soleil, mais terrain rendu lourd par plusieurs jours de précipitations
2 800 Spectateurs
Arbitre Mourad Zitouni (Pays Catalan)

SCA

Marques- Rokoduru (Delboss 77°), Kunavore, Bonnet, Todua (Kraska 41°), Barthélemy, Chateauraynaud, Raynaud (cap) ( L. Mondoulet 61°), Calas, Visensang (Lane 61°), André, J. Mondoulet (Coréa 61°), Hamadache (Kwarazfelia 46°) , Gau (Djebablah 46°), Dedieu (Tetrashvili 46°)

2 Essais : Kraska 56°- Marques 68°
1 Transformation : Barthélémy 56°
2 Pénalités : Marques 19°- 76°
Carton jaune : Calas 50°

MONT de MARSAN

Lucu (Pic 67°)- Vunisa, Chedal-Bornu (cap), Mirande, Cabanes (Claverie 61°),(O) Dut, (m) A.Ormaechea,Taulanga (Bost 64°), Brethous, Tastet- Liebenberg, Flanagan (Botha 17°) – S. Ormaechea (Guidicelli 59°), Caudullo (Rameau 70°), Mailau (Fiorini 59°)

5 essais : Cabanes 7°- Liebenberg 34°- 53°, Taulanga 50°, Tastet 58°
3 transformations Dut : 7°-34°-52°
Carton jaune : Vunisa 41°

L’AVENIR D’ALBI S’EST JOUÉ SUR D’AUTRES TERRAINS

Les Albigeois sont revenus à vide de Mont-de Marsan, alors que l’objectif était au minimum de ramener le point de bonus défensif, ce qui aurait permis de se mettre à l’abri sportivement quant au maintien. Toutefois au terme d’une rencontre qualifiée de « superbe pour ces deux équipes qui nous ont offert de magnifiques actions ponctuées de sept essais. Bravo aux deux équipes pour ce match débridé qui a offert un beau spectacle pour les spectateurs » selon un confrère landais, l’avenir des Albigeois se jouait aussi sur d’autres terrains. Ainsi la défaite sans point de bonus défensif de Bourg-en-Bresse en déplacement à Colomiers (19-9), celle de Dax à Agen ( 30-17) permet aux albigeois de conserver la 12ème place et de confirmer son maintien en Pro D2 avec 1 point d’avance sur les Landais de la cité thermale battus à Agen (30-17), 10 points sur les Bressans, tout comme sur Carcassonne mais les audois ne recevaient la Section Paloise que dimanche et donc comptaient deux matches en moins samedi soir, dont celui de La Rochelle qui est à rejouer. Par contre, Auch qui continue à se battre pour tenter d’arracher le maintien est sorti vainqueur de sa réception de Narbonne, n’accusant plus que 11 points de retard sur les Albigeois. Donc, même sévèrement battus dans les Landes, les « hommes » de Julien Raynaud peuvent envisager l’avenir avec sérénité notamment pour accueillir l’équipe de Bourgoin qui s’est refait « une cerise » en s’imposant dans l’Hérault face à Béziers (24-17). Pour autant, pas question de s’endormir sur ses deux oreilles : la victoire contre Bourgoin est impérative ne serait-ce pour faire plaisir aux supporters qui n’ont jamais abandonné leur équipe même dans des moments de « doute » . En outre, cette rencontre sera décisive pour la fin du championnat avant de se déplacer à Carcassonne sans pression (ce qui ne sera certainement pas le cas pour les Audois) pour mettre un terme à la saison 2013-2014.

SEPT ESSAIS

Cette rencontre sans réelle pression aura au moins offert au public landais une belle rencontre de rugby, faite de jeu ouvert, agrémentée de sept essais. Certes au quart d’heure de jeu, les Landais qui avaient placé une première banderille dès la 6ème minute par Julien Cabanes, l’ailier montois, qui, suite à un ballon volé à la mêlée albigeoise terminait derrière la ligne. Une attaque au large qui voit Chedal-Bordu déborder avant d’offrir l’essai à Cabanes, après un transit dans les mains de Lucu, transformé par Dut. De la belle ouvrage. Mont de Marsan mène déjà 7-3, l’arrière et buteur albigeois Samuel Marques ayant trouvé les perches sur pénalité à la 16ème minute.
Dans les deux minutes qui suivent, Samuel Marques se voit offrir une nouvelle occasion de réduire la marque, les montois étant sanctionnés. Son coup de pied rate les perches (18°). Les Albigeois commencent toutefois à montrer qu’ils ne sont pas venus dans la Préfecture landaise, pour faire de la figuration, voire du tourisme : sur une échappée au large de Romain Barthélémy qui se fait reprendre par Caudillo après 40 mètres de course, puis Kunavore qui se faufile au bord d’un ruck, file vers l’en-but pour un essai…refusé par l’arbitre pour un orteil posé en touche…  Premières occasions  perdues. Ce ne sera pas la seule.
Les Montois qui n’étaient plus venus dans le camp adverse depuis quelques minutes, amorcent une attaque. Un coup de pied tactique en direction de l’ailier montois sort en touche à cinq mètres de la ligne d’en- but. Grosse alerte ! Albi se dégage mais c’est un moment fort pour les Landais, lesquels se font tout de même contrer. La balle vit de manière intensive dans les deux camps. Alors qu’Albi était sur le point de scorer, c’est au tour du Stade Montois de passer tout près d’un deuxième essai. Ce n’est que partie remise : 32ème minute, le Sud-Africain Liebenberg aplatit petit côté ( 33° et 14-3). La réaction albigeoise ne se fait pas attendre : c’est une bonne phase au ras mais le pilier Bastien Dedieu commet un en avant. Nouvelle occasion manquée juste avant les oranges. En rentrant aux vestiaires, les albigeois peuvent encore afficher des prétentions quant à l’issue de la rencontre.

DEUXIEME ACTE : JEU UN PEU FOU !

On joue depuis une minute après la reprise, l’ailier montois Vinusa, pour placage dangereux, écope d’un jaune tandis les albigeois bénéficient d’une pénalité. Samuel Marques rate les perches. Réduits à 14 les Montois se font bousculer. Albi offre une belle prestation, revenue sur l’herbe avec des ambitions. Ils rentrent dans les 22 adverses. Pénalité pour les Montois qui se dégagent. Les Albigeois partent au ras mais un nouvel en avant est commis. Nouvelle occasion manquée.
32ème : pénalité pour Mont-de-Marsan avec en prime un carton jaune pour Vincent Calas. Pénal-touche aux 5 mètres albigeois. Sur la touche parfaitement négociée, le pack montois s’organise, maul, et le Tongien Taulaga s’en va en dame (50°). L’essai ne sera pas bonifié (19-3).
La note commence à être salée pour les visiteurs tarnais qui butent systématiquement sur la défense montoise.
Deux minutes se sont écoulées, sur le renvoi, les Montois récupèrent le cuir, élargissent vers l’aile, l’arrière montois Lucu déborde et offre un « caviar » à Visus Liebenberg pour un doublé bonifié par Alexandre Dut ( 26-3 53°). Puis, suite à une longue transversale de Romain Barthélémy, c’est Nicolas Kraska qui trouve le chemin de l’en-but pour un essai que Samuel Marques transforme (26-10 à la 56°). Répit de peu de minutes, deux exactement et Tastet inscrit le cinquième essai montois. (31-10 58°).
Un jeu débridé et un beau spectacle de la part des deux formations, mais l’addition est lourde pour le SCA. Les « hommes » de Julien Raynaud toutefois ne baissent pas les bras. Ils sont à l’attaque. Mais le ballon est récupéré par l’adversaire qui amorce une attaque dans son camp. Pénalité contre Albi, et pénal-touche aux 22 albigeois. Les Montois, sur leur lancer, sont pénalisés, Albi rate la pénal-touche et l’occasion de bénéficier d’un lancer dans le camp montois. L’ailier Vunisa en profite pour « s’offrir » un beau numéro en soliste et les Montois se retrouvent près de l’en-but adverse. Heureusement pour Albi, un en-avant est commis par les Landais.
Une passe au pied sur laquelle les Montois s’embrouillent et c’est Samuel Marques qui en profite, lequel sur une nouvelle transversale de Romain Barthélémy, marque le deuxième essai pour Albi (31-15 -68°). A dix minutes du trille final, Romain Barthélémy ne rate pas l’occasion d’ajouter les 3 points d’une pénalité des 22 mètres face aux poteaux (31-18 76°).
Albi va tenter d’arracher le point de bonus défensif. Après que les Montois eurent lancé une attaque, c’est au tour des Albigeois de récupérer la balle… et une nouvelle fois de commettre un en – avant alors que la sirène retentit. Les deux équipes sortent sous les applaudissements du public. Le spectacle fut beau….les  deux équipes n’avaient plus rien à attendre et avaient décidé de s’offrir une belle soirée rugbystique. C’était certainement vrai pour les Montois lesquels toutefois engrangent une victoire bonifiée qui porte leur crédit points à 63 et une 8ème place partagée avec Bourgoin, mais l’écart avec Tarbes ( 6ème et 75 points) est trop grand pour espérer accéder aux phases finales. C’était aussi un peu vrai pour Albi, dont le maintien sportif est garanti mais cela suppose tout de même, de ne pas se « rater » lors de la réception de Bourgoin, le prochain week-end, et lors du déplacement à Carcassonne, ne devenant qu’anecdotique!

Maurice Charbonnières,

Laisser un commentaire

Commentaires (0)