PRO D2/ LE SCA SOUS VIGILANCE ORANGE!

PRO D 2/ SCA : ATTENTION VIGILANCE  ORANGE  !

 

« A ce stade de la compétition, toutes les équipes ont besoin de points, où qu’elles jouent. Leurs destins, loin d’être scellés,  n’ont pas les mêmes trajectoires. C’est le cas des Bigourdans et des Tarnais. Celles des entraîneurs ont aussi des destins croisés surtout lorsque le père et le fils sont des coachs adverses dans la même division. Un fait unique dans le championnat du Pro D2. Comment les deux ont-ils préparé leurs protégés avant ce qui pourrait être leur dernière confrontation par bancs interposés ? Il est d’insondables scénarios auxquels personne n’a droit même pas après la rencontre ». C’est en ces termes que l’envoyé spécial de la Dépêche du Midi , édition des Hautes Pyrénées, ouvrait son compte rendu de la rencontre qui a vu le fils, par quinze interposé, remporter une victoire (26-14) sur le père.

La victoire des Bigourdans est tout aussi importante pour eux que fut pénalisante la défaite pour les Albigeois. Si les Bigourdans ont atteint leur objectif d’intégrer le cinq candidat aux  phases finales , par contre pour les Albigeois , c’est vigilance  orange avec avis de tempête. Le SCA partage la 13ème place avec Bourg-en –Bresse qui grâce à sa victoire bonifiée a sorti la tête de l’eau…mais Albi, avec ses 30 points,  possède un meilleur goal avérage que l’équipe de l’Ain.. Tandis  qu’Auch avec 27 points et Carcassonne , lanterne rouge avec 26 points pointent le bout de leur ambition de sauver les meubles pour éviter les menaces  de noyade dans les eaux de Fédérale1.

Contre Tarbes, si les choses avaient mal démarrées avec cet essai dès la première minute parti d’une touche à l’entrée des 22 mètres albigeois, la balle étant  écartée jusqu’à Maxime Veau qui prend l’intervalle pour servir à l’intérieur Lilo , lequel pointe en but, par contre elles devaient s’améliorer ensuite, les « Jaune et Noir » prenant le score pour mener 14-8 à la mi-temps. Ensuite Malik Hamadache en conférence de presse d’après match explique :

« Dès le début de  la deuxième mi-temps on commence par faire une faute assez grossière ( en avant) et on prend 3 points ce qui permet à Tarbes de revenir dans le match . Après nous étions un peu vexés, on a continué à envoyer du jeu et puis on prend cet essai de 80 mètres qui nous assomme un peu. J’ai l’impression que l’équipe veut tout donner sur le coup d’envoi où l’on essaye de batailler pour récupérer le ballon et attaquer de nouveau  pour pouvoir faire oublier cet essai de 80 mètres, mais on en reprend un second ( NDLR 64° Manu déchire la défense albigeois avant de servir Maxime Veau qui échoue de quelques centimètres. Mais sur une mêlée rapidement jouée , Lilo inscrit son deuxième essai  que transforme Nicolas Laharrague14-26) et là j’ai senti l’équipe un peu frileuse et qui avait peur, qui était un peu plus perdue après ces deux essais. C’est après ce deuxième essai là que nous avons un peu baissé mentalement et physiquement ».

Le piler albigeois tire comme  conclusion « Maintenant il nous faut nous projeter sur Colomiers parce qu’aujourd’hui nous ne pouvons plus rien faire sur le match de Tarbes . Il faut se mobiliser tous ensembles pour montrer un autre visage à Colomiers et bien sûr se préparer sur les deux rencontres à domicile qui suivront, Aurillac et Bourg en Bresse ».

Effectivement le déplacement à Colomiers s’annonce porteur de tous les dangers. Alors y- a t-il un remède « docteur » Jean-Christophe Bacca :  « Je pense que c’est tout simplement dans le moral . Il  faut se poser la question de la gestion des matches qui est catastrophique . Nous avons du mal à alterner. A Bourgoin nous avions très bien géré le match et nous avons posé pas mal de problèmes à l’adversaire et remporté une victoire. Nous jouons avec le couteau sous la gorge en étant à la 13ème place. Même si Monsieur Dutreuilh a été un bon arbitre,  on est toujours un petit contre un gros , ce que l’on retrouve assez souvent , cela on le sait. Ce n’est pas de la malhonnêteté , c’est juste un constat que tous les petits sont arbitrés de la même manière et il faut prendre ce paramètre en compte. On prend encore un nombre de pénalités incalculable et on ne peut pas se sortir de ce genre de situation. . Il faut revenir à des choses plus élémentaires et retrouver les notions de combat qui reviennent de temps en temps lorsque nous sommes  acculés contre un mur et qui repartent dès que l’on sent que l’on peut gagner contre une équipe qui, soit disant, est à notre niveau. Or Tarbes, aujourd’hui, n’était pas à notre niveau , Tarbes est au dessus, et on a perdu ».

COLOMIERS : UN RÉSULTAT SINON RIEN

Colomiers est-il, au même titre que Tarbes, au dessus d’Albi ? Les Albigeois , loin de la pression du « à domicile », sont-ils en mesure de renouveler les succès de Bourgoin et de Bourg-en-Bresse, voire récupérer un point de bonus défensif dans la mesure où chaque point est bon à prendre ou encore un nul comme à Auch?

 Les résultats affichés par les Columérins obligent à la plus grande prudence avec 8 victoires à domicile ( Bourgoin 18-12 ; Carcassonne 29-13 ; Béziers 19-12 ; Auch 29-6 ; Narbonne 32-16 ; Aurillac 50-3 ; Dax 20-3 ; Mont de Marsan 18-11), 3 à l’extérieur (Mont de Marsan 33-24 ; Bourg en Bresse 15-12 ;Bourgoin 19-18), et 8 défaites sur terrain adverse (Dax 18-15-  Albi 21-19, Tarbes 20-15,La Rochelle 37-13, Agen 36-14 ; Pau 16-0 ; Carcassonne 19-12)) et un de chute  à domicile (Lyon 23-24-).

Pour ce qui est du SCA il affiche un « score » qui n’est pas à la hauteur des ambitions du groupe avec   6 victoires dont 2 à l’extérieur, 1 nul à Auch, et 12 défaites dont six à domicile.

Les poursuivants affichent comme résultats:

Bourg en Bresse 5 matchs gagnés, 1 nul, 13 défaites

Auch 5 victoires , 2 nuls, 12 défaites

Carcassonne 5 victoires, 14 défaites.

Pour le compte de la 20ème journée, Auch reçoit Mont-de-Marsan, Carcassonne se déplace à Aurillac, Bourg en Bresse à Dax. Il est incontestable qu’après l’échec face à Tarbes, un résultat s’impose pour Albi chez les banlieusards toulousains.

Les ultimes étapes de l’édition 2013-2014 du Championnat de Pro D2 s’annoncent incertaines mais obligent les Albigeois à un sursaut d’orgueil .

Pour Auch il reste 6 rencontres à domicile et 5 en déplacement dont Albi.

 Pour Bourg en Bresse 5 rencontres à domicile et 6 à l’extérieur dont Albi

Pour Carcassonne 5 à domicile dont Albi et 6 à l’extérieur.

Pendant ce temps là Albi recevra 5 fois ( Aurillac, Bourg-en-Bresse, Dax, Auch, Bourgoin) et se déplacera 5 fois ( Béziers, Narbonne, Pau, Mont-de-Marsan, Carcassonne).

Cela paraît dans la logique des choses : ce sera ,peut-être, lors de la dernière journée comme ne cesse de le pronostiquer  Henry Broncan, que pourrait tomber le verdict. A l’issue de la défaite face à Tarbes  Henry Broncan tirait un bilan : « Les Tarbais ont mis un engagement féroce et nous nous ne l’avons pas mis. C’est une faiblesse presque rédhibitoire avec des initiatives dans nos 30 mètres  et on est pénalisés. Nous ne sommes pas costauds dans nos corps et surtout pas dans les têtes. Dès que l’on est menés , l’équipe se met à genou devant l’adversaire. En rugby dès que l’on se met à genou devant l’adversaire, on perd ». 

Aux joueurs, dès Colomiers,  de faire mentir leur coach !

Laisser un commentaire

Commentaires (0)