PRO D2/ LE SCA VEUT DOMPTER L’OURS TARBAIS !

PRO D2/ LE SCA VEUT  DOMPTER l’OURS TARBAIS !

Après avoir échappés aux crocs du  …LOU, les Albigeois du Sporting entendent bien ne pas tomber entre les griffes de l’Ours Tarbais même si celui-ci  crie sur tous les toits venir chercher à Albi les 4 points de la victoire. Le remake de Broncan (Pierre Henri) contre Broncan (Henry) s’annonce tout de même chaud avec d’un  côté les Albigeois, ceux du père,  qui souhaitent faire fructifier le bon résultat acquit à Lyon avec ce point de bonus défensif à priori inespéré et par là-même s’éloigner de la zone rouge et de l’autre les Tarbais, ceux du fils,  qui ambitionnent de  recoller avec la 5ème place synonyme de phases finales encore que le voyage des équipes qui le devancent au classement comme  Colomiers (6ème) paraît moins en danger  à Carcassonne (16ème)  que Narbonne à Mont de Marsan. Les  Narbonnais (5ème)  affichent 51 Points et une avance de 2 points sur Colomiers (49 pts et un classement de 6ème) laquelle équipe devance de  3 points Tarbes (46 pts) . Albi compte 30 points et précède  Auch qui se déplace à la Rochelle (27pts), Bourg-en-Bresse qui reçoit Aurillac 26pts et Carcassonne 22 pts qui accueille Colomiers.

COMPARAISON

Tarbes a  de comparable avec Albi le nul arraché à Narbonne (19-19) alors qu’Albi l’a accroché  à Auch (19-19)après avoir largement mené au score, par contre Albi affiche deux victoires à l’extérieur à Bourg-en-Bresse (23-22) où Tarbes avait concédé la défaite (23-16) et à Bourgoin (12-9),  alors que les Tarbais n’en ont remporté qu’une à Carcassonne (31-26). La différence au tableau d’affichage tient essentiellement au  fait que les Tarbais n’ont concédé qu’une seule défaite à domicile face à Pau (9-12) contre 5 pour Albi ( Agen 17-12 ; Lyon 30-10 ; Pau 20-19 ; Mont de Marsan 29-25 et La Rochelle 25-12 .

Tarbes  a engrangé 8 victoires à Maurice  Trelut (Carcassonne 20-15 ; Albi 42-19 ; Colomiers 20-15 ; Aurillac 43-14 ; Lyon 37-10 ; Auch 38-9 ; Béziers 23-12 ; et face à Bourg 14-9)  alors qu’Albi s’est offert les  scalps de Colomiers 21-19 ; Béziers 33-15 ; Narbonne 28-24.

 Au compte  des défaites Tarbes en compte 7 sur terrain adverse : Béziers (20-19) ; Bourg ( 23-16), Bourgoin( 22-9) ; Agen (36-22) ; Dax ( 26-15) ; Mont-de-Marsan (21-15) ;La Rochelle (18-3), le Sca n’en ayant concédé que 6 à l’extérieur (La Rochelle 41-9 ; Tarbes 42-19 ; Aurillac 30-19 ; Dax 22-8 ; Agen 28-17 ; Lyon 32-25. .

L’Ours Tarbais  a certes  réalisé un meilleur parcours  sur les  18 premières rencontres, mais sans pour autant se situer au niveau d’un LOU, de Pau ou La Rochelle.

 L’Ours tarbais est dangereux mais domptable.C’est ce qu’ambitionne de  prouver Albi sur l’herbe du Stadium.

Les arguments que vont avancer les « hommes » de Julien Raynaud pour remporter le gain du match c’est son  pack qui s’est révélé coriace dans la Capitale des Gaules. «  Je crois qu’Albi n’a jamais perdu son pack mais à Lyon il peut-être été juste un peu plus confiant dans ses capacités que contre La Rochelle qui était une équipe extrêmement dense, mais face à laquelle la touche avait plutôt efficace alors que  nous avions été beaucoup sanctionnés en mêlée ce qui ne nous était jamais arrivé même pas à la Rochelle. A Lyon on a vu que lorsque une équipe met de la densité on peut mettre l’adversaire à mal sur certains secteurs, pas tout le temps mais nous n’avons rien à envier à personne , et face à Lyon nous avons pu rivaliser en conquête et en mêlée ce qui est très important » analyse  Jean Christophe Bacca. Lorsque le pack domine il permet aux lignes arrières de s’exprimer.
Pour en revenir à la rencontre de Lyon où à la mi-temps le score était de 22-8 on est tenté de poser la  question de ce  qu’il s’est  dit dans le huis clos des vestiaires à l’heure des citrons pour remotiver le groupe : « Ce score de 22 à 8 était un peu contre le cours du jeu puisqu’il à 15 à 8 à la 35ème minute où on prend cette pénalité sur une contre attaque un peu hasardeuse de Mathieu Péluchon, qui au demeurant a fait un excellent match, et c’est essai qui revient de manière récurrente,  ce qui s’est traduit par un score un peu lourd. Donc nous avons  dit aux joueurs de ne pas se décourager, de continuer, malgré les 7 minutes restant à s’écouler avant le retour de Cyriac Ponnau ce dont Lyon a profité pour nous mettre deux essais de plus » .

La ligne de conduite est toute tracée dans la perspective d’en découdre avec les Tarbais. Point de respect familial dans ces rencontres. Chacun pour soi et que le meilleur gagne. Au cours de cette  semaine de  repos, les accus vont se recharger . Le moral est gonflé à bloc. Reste à réaliser un match plein, sur 80 minutes. L’avenir du SCA en Pro D2 en dépend.

Maurice Charbonnières 

Laisser un commentaire

Commentaires (0)