PRO D2/ BRONCAN : INQUIETUDES POUR MONT DE MARSAN

PRO D2 : BRONCAN : INQUIÉTUDES POUR LE DÉPLACEMENT A MONT-DE-MARSAN

Même si la requalification de Yogane Correa est une bonne nouvelle dès lors qu’il pourra être aligné dans les Landes, le déplacement à Mont-de-Marsan, ne s’annonce pas comme une partie de plaisir au plan comptable afin de se mettre définitivement à l’abri sportivement d’une menace de descente en Fédérale 1. C’est le sentiment affiché par le coach Henry Broncan, lors de la reprise des entraînements après une semaine de repos, coupure certes salutaire pour les organismes très sollicités dans la mesure où les nombreuses blessures qui marquent cette fin de saison imposent de gros temps de jeu à l’effectif. Et l’on sait que le coach craint tout particulièrement des reprises après coupures. « Nous sommes un petit peu plus léger qu’avant la réception d’Auch, mais tant que mathématiquement ce n’est pas acquit, tant que mathématiquement nous ne serons pas sauvés les rencontres sont toutes importantes. Nous avons beaucoup de joueurs fatigués et blessés. A l’heure actuelle (mardi) nous sommes très inquiets pour la rencontre de Mont-de-Marsan. Nous avons des joueurs comme Mathieu Péluchon, Sylvain Bouillon, Baptiste Hecker, Nicolas Kaiser qui ne devraient pas être aptes à figurer dans les lignes arrières et devant, César Damiani, Nicolas Frize qui devait reprendre s’est fait un petit peu mal ce matin (mardi), Cyriac Ponnau qui ne pourra certainement pas jouer pour cause de douleurs lombaires importantes car il a joué contre Auch et c’était déjà très , très juste, Yohann Misse toujours blessé aussi. Bref nous avons presque une équipe à l’infirmerie et pourtant nous revenons de 10 jours de vacances. Effectivement un résultat à Mont-de-Marsan dégagerait l’avenir, mais dans les conditions dans lesquelles on se déplace cela va être très, très difficile parce que je ne veux pas pénaliser les « Reichel » qui ont un match très important (rencontre de Colomiers en 8ème de finale) donc on va jouer un petit peu avec quelques « Espoir» avec peut-être des éléments comme Daniel Bosc qui n’ont jamais évolué avec les pros cette saison. Notre effectif ne nous permet pas d’avoir une équipe professionnelle samedi soir à Mont-de-Marsan » Une fois n’est pas coutume pour des déplacements de « proximité », les albigeois rejoindront la préfecture des Landes dès vendredi soir. Un partenaire du club a décidé d’offrir ce cadeau. « Il faut le remercier car il nous offre le départ le vendredi et donc j’espère que nous saurons lui rendre hommage en faisant un très bon match dans les Landes » se réjouit « l’homme à la casquette ». Naturellement la rencontre à ne pas « vendanger » sera celle lors de l’ultime réception de la saison, à savoir Bourgoin, car c’est celle qui garantir vraiment le maintien. «Nous allons donc faire attention pour préserver certains joueurs que nous espérons pour cette rencontre, comme César Damiani, Mathieu Péluchon, alors que pour Sylvain Bouillon cela semble plus inquiétant parce que sa rechute à l’air assez importante. Donc nous allons essayer de ne pas prendre de risques, avec les joueurs qui sont limites avec leur guérison afin de les récupérer comme nous avons essayé de le faire lors de la réception d’Auch ».

Évidemment pour le coach « gersois » pointe la fin de sa carrière albigeoise puisqu’en fin de contrat, il sera remplacé la prochaine saison, par Hugo Mola. A-t-il le sentiment d’avoir rempli son contrat. « J’aurais rempli mon contrat si on se maintien. Je le répète encore une fois, vous avez l’exemple d’Auch que l’on dit condamné, et qui nous a imposé une fin de match particulièrement difficile. Je peux vous assurer qu’Auch qui reçoit Narbonne et Tarbes, va se déplacer à Dax avec les crocs. Les Gersois vont se battre jusqu’au bout. Carcassonne attend le résultat de la réclamation de La Rochelle, et Bourg est une équipe avec une âme formidable qui va se battre jusqu’au bout pour essayer de récupérer des points. Je le répète, cela a été un championnat terrible et pour le moment rien n’est fait. Nous sommes encore dans la difficulté, dans l’inquiétude. J’espère que mes joueurs ne vont rien lâcher parce qu’ils ont démontré tout au long de la saison et en particulier lors des dernières minutes contre Auch, toutes leurs valeurs. Rappelons-nous le début catastrophique avec quatre matches perdus. Je crois qu’ils ont démontré des qualités, des valeurs  énormes. De cela je suis fier même si quelques fois sur le terrain ils affichent certaines lacunes. Nous sommes maintenant 12ème, et il y a longtemps que nous n’avions pas été aussi bien classés. J’aimerais bien que l’on garde ce classement parce qu’avec l’effectif dont nous disposions ce serait une réussite. Il ne faut pas craquer ! ». Avant cet avant dernier déplacement et dans la perspective de la réception de Bourgoin, le coach lance un ultime appel au public albigeois « Contre Auch, le public a été énorme, il s’est battu jusqu’au bout. Le public  comme l’équipe, veut rester en Pro D2. C’est l’essentiel, car si on descend en Fédérale 1, on sait que c’est difficile de remonter ».

Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (0)