Agen, première étape de la phase retour

PRO D2/ AGEN PREMIERE ETAPE DE LA PHASE RETOUR

Henry Broncan : «  Le match contre Agen sera très difficile, mais je suis certain que mes joueurs sont décidés à donner le meilleur d’eux-mêmes»

 

Après une période de relâche de 15 jours, le groupe albigeois a fait son retour au Stadium Municipal. Pour la reprise, tous les joueurs ont  subit une séance de tests pour dresser le bilan de l’effet repos sur les organismes.  Dans tous les cas de figure, dès mardi, c’est le retour aux entraînements traditionnels car l’objectif est de préparer avec sérieux de déplacement à Agen pour le démarrage de la phase retour du championnat, saison 2013-2014.

Pour la première rencontre , celle face à Agen sera un test sérieux quant aux ambitions des « jaune et noir » pour la fin de saison. Mais les matches  qui suivront avec la réception de La Rochelle, le déplacement à Lyon, la réception de Tarbes et le déplacement à Colomiers ne manqueront pas non plus de sel. Le début de la phase retour est à l’image de la phase aller : le premier bloc  s’annonce semé de plein d’embûches avec trois déplacements pour  deux réceptions.

Rappelons qu’Agen pointe à la 3ème place du classement avec un crédit de 49 points et est un sérieux postulant aux phases finales alors qu’Albi qui limite ses ambitions au maintien en Pro D2 se situe à la 12ème place avec 29 points, tout comme Béziers mais en disposant de 8 points d’avance sur Bourg-en-Bresse et Carcassonne (21pts) et 11 points sur Auch (18 points).

Autrement dit en terme comptable une défaite au Stade Armendie ne mettrait pas les Albigeois en position de relégable, mais incontestablement un bonus défensif au minimum serait bon à prendre , voire plus si affinité…..

Rappelons nous qu’avant le déplacement à Bourgoin, les Albigeois étaient tout sauf favoris. On connaît le résultat positif contre toute attente. A Agen, il en sera de même .Mais Henry Broncan se veut réaliste : « Nous allons avoir un début de phase retour  bien sûr très compliqué puisque nous retrouvons le début qui nous a fait très, très mal avec les équipes d’Agen, La Rochelle, Lyon, Tarbes et même de Colomiers, ce seront cinq matches très difficiles. Je dirais même plus difficile que les matches aller puisque nous allons nous déplacer 3 fois pour 2 réceptions et c’est vrai que nous, nous  devons être prêts. Les joueurs ont repris ce matin par des tests physiques convenables ce qui prouve qu’ils  ont travaillé et qu’ils ont pris en considération le fait que nous devions être performants très vite. Les résultats des tests sont bons. Après , nous savons qu’un déplacement à Agen ce n’est jamais facile, qu’Armadie est une formidable terre de rugby avec un public exceptionnel, un très beau stade et  un club très bien organisé . Il est certain que nous ne serons pas favoris dimanche soir à Agen ».

Toutefois, depuis de début du championnat, la situation des Albigeois a évoluée dans le bon sens. Après avoir longtemps flirté avec la cuillère de bois, la situation s’est améliorée avec 4 victoires à domicile, deux victoires à l’extérieur (Bourg et Bourgoin) ,un nul à Auch et quatre défaites à domicile et quatre en déplacement. Donc , c’est avec un peu plus de sérénité que Julien Raynaud et ses coéquipiers vont préparer ce déplacement. La période de repos a permis aux organismes de se régénérer, et à certains blessés d’être à nouveau opérationnels, comme le précise le coach à la casquette «  Il reste  une incertitude concernant Samuel Marques, qui a dû finalement se faire opérer dès le début des vacances de la béquille récoltée à Bourgoin (il était absent contre Carcassonne). Il est actuellement très incertain. Sans doute que nous le préserverons pour la réception de La Rochelle. Par ailleurs  Florent Fourcade ne devrait pas reprendre avant le mois de mars alors que la saison sera fortement avancée. Par contre on note les retours des piliers Giorgi Tétrashvili, et   Nicolas Frize »

L’objectif du groupe, nous le savons, est « de faire quelque chose à Agen », dimanche à 18h30  sous le regard de la TV. Car si la victoire dans l’Isère a été une « divine »surprise, celle face à Carcassonne sur l’herbe du stadium a été tout aussi belle, mais avec une première mi-temps qui se situait loin du schéma de jeu préconisé : « Contre Carcassonne, il y a eu en seconde mi-temps trois beaux essais, par contre ce que j’ai reproché à mes joueurs ce sont de décisions maladroites comme la pénalité dans les 22 audois que ne tente pas Romain Barthélémy pour envoyer cette diagonale sur Timalai Rokoduru qui a failli coûter un essai, mais contre nous . Cela a été une insulte au jeu. Egalement, la dernière action alors que l’on est réduit à 14 avec un trois quart de plus en face, et que l’on lance depuis nos buts une contre attaque, c’est se moquer du jeu, de l’adversaire, du public et encore tout à l’heure (NDLR lundi après midi) j’ai encore reproché cela à mes joueurs , d’autant que, si nous nous retrouvons à égalité à la fin de la saison avec Carcassonne , c’est le goal average particulier qui comptera et peut-être qu’il nous manquera les cinq points qu’on leur à donné à cet instant là ».
Nous le disions lors de la première rencontre contre Agen au Stadium d’Albi, cette défaite

pouvait  peser toute la saison. L’issue de la rencontre à Agen pourrait avoir les mêmes conséquences : « Agen est invaincu chez lui (NDLR Agen , 4ème au classement compte 7 victoires à domicile , trois victoires en déplacement pour 5 défaites à l’extérieur), c’est une très, très belle équipe, et je ne pense pas que les Agenais nous mésestimerons  car ils savent que nous restons sur deux victoires consécutives, que nous avons gagné à Bourgoin . Donc ce sera difficile à Armendie. Mais nous avons repris de la confiance et donc il faut continuer mais point trop n’en faut. Nous  ne commettrons  pas un pêché  d’ excès de confiance à Agen. Nous allons nous méfier, y aller humblement . Je suis certain  que mes joueurs sont décidés de donner le meilleurs d’eux mêmes. Cela c’est sûr ».

Maurice Charbonnières  

Laisser un commentaire

Commentaires (0)