PRO D 2/ SCA : BRONCAN FERME A LA BARRE !

Une information relayée dimanche  par un quotidien régional a fait vivement réagir le coach albigeois Henry Broncan : celle ci révélait que « le sorcier gersois allait quitter Albi en fin de saison ». Dans les vestiaires,  dès la fin de la rencontre contre Agen, il avait souhaité réagir à chaud : « J’ai vu dans un média aujourd’hui (dimanche NDLR) que je quittais Albi à la fin de la saison. Il faut savoir que je l’aurais d’abord annoncé à mes joueurs et à mon staff. Pour le moment, moi, je ne lâche rien. Je suis sur le navire, et il n’est pas question pour moi de le quitter. On va s’accrocher jusqu’au bout, on a un week-end qui a été particulièrement dur puisque Bourg-en-Bresse a gagné et Auch aussi, deux équipes valeureuses avec lesquelles il faudra bien sûr compter , contre les quelles nous devrons combattre, ce sera dur ». Bref, le commandant du navire est ferme à la barre  du SCA et n’attend pas l’ abandonner .

Avec un peu de  recul et à froid  nous avons à nouveau posé la question : alors ce départ d’Albi en fin de saison ? : « Je n’ai pas compris du tout la presse qui l’annonçait. J’ai lu l’article dans la presse du Lot-et Garonne. J’avais rencontré des journalistes d’Agen bien entendu, et ils annonçaient que j’étais en fin de contrat , ce qui est la vérité, et puis c’est tout. Pour le reste je le répète je ne lâcherais rien jusqu’à la fin de la saison, je suis albigeois jusqu’au trente juin, je compte bien le rester et je compte bien tirer cette équipe et lui éviter la descente. Je ferais mon maximum avec l’aide de tout mon staff en qui j’ai entièrement con fiance et avec l’aide aussi bien sûr des joueurs puisque ce sont eux qui sont sur le terrain et en particulier le Capitaine julien Raynaud qui est énorme , mais aussi de tous ces joueurs qui mouillent le maillot, qui donnent le maximum, qui ont parfaitement compris le message et qui s’accrochent , qui donnent le meilleur d’eux même. Cela j’en suis certain ». 

Voilà qui a , au moins, le mérite de la clarté.
Mais pour ce qui concerne l’avenir : « Cela s’est l’histoire de la fontaine, on ne sait si on boit l’eau ou ne boit pas l’eau. C’est vraiment autre chose. Pour le moment ce n’est vraiment pas le problème. Le problème c’est le maintien. Je le répète, pour se maintenir on a besoin de toutes nos forces. Vous savez c’est une période extraordinaire parce que vous comptez là les amis du club . Les amis du club ce sont des costauds, ce sont des solides et il y a heureusement des costauds et des solides ».

Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (0)