Le SCA armé pour affronter Narbonne

Si l’on cherchait la preuve que les Albigeois veulent rebondir face à Narbonne après le non match de Dax, on la trouvera dans la composition du groupe et plus particulièrement dans la liste des titulaires. Pas moins de huit joueurs n’étaient soit pas titulaires soit ne figuraient pas dans le groupe ayant fait le déplacement vers la Cité Thermale landaise. Réintègrent le groupe pour recevoir les audois : André, Lane, Misse, Marques, Barthélémy, Bonnet, Lacroix. C’est donc huit changements avec trois nouveaux, Lacroix, André , Barthélémy.

Autrement dit les albigeois se retrouvent pratiquement dans la configuration de la rencontre contre Béziers.

Car, il faut le dire, l’ambiance était plutôt morose dans le bus lors du voyage retour des Landes. « Dax a été un cauchemar. C’est le plus mauvais match que j’ai vu faire à Albi depuis des années.. Si nous n’avons encaissé qu’un essai c’est parce que les dacquois n’ont rien montré. Les centres n’ont pas touché un ballon. La défense albigeoise a tenue parce que Dax n’a rien fait. L’essai encaissé à la 40ème minute est consécutif à une erreur de joueur, en l’occurrence Todua qui sauve une balle qui allait en touche. Notre essai n’a été qu’un feu de paille. Je n’ai aucune explication pour justifier ce non match face à une équipe qui n’était pas bien. Avant cette rencontre, le groupe ne s’est pas remis en question, certains ont cru que c’était arrivé. Nous devons prouver que la défaite de la semaine dernière n’est qu’une erreur. Cette semaine les joueurs ont pris conscience de leur contre-performance et se sont remis en question. Nous n’avons pas peur de Narbonne » analysait Henry Broncan en conférence de presse d’avant match. Son adjoint, Rémy Ladauge, enfonce le clou là où cela fait mal « le groupe n’a pas su se remettre en question après deux victoires. On a cru que c’était arrivé et nous nous sommes plantés. J’espère que le groupe aura à cœur de relever la tête contre Narbonne, qui, par contre, est une bonne équipe. Autant Dax n’était pas une grosse équipe, autant Narbonne est une équipe en pleine confiance avec d’excellents joueurs dont ses Australiens qui connaissent la musique ».

Composition d’Albi :

1 Dedieu,2 Ponnau, 3 Gau, 4 André, 5 Damiani,6 Lane, 7 Misse, 8 Raynaud( cap) ; 9 Marques, 10 Barthélémy, 11 Todua, 12 Kaiser, 13 Bonnet, 14 Lacroix, 15 PéluchonRemplaçants :

16 Djebablah, 17 Tetrashvili, 18 Corréa, 19 Jérôme Mondoulet, 20 Visensang, 21 Chateauraynaud, 22 Bouillon, 23 Hamadache. 24 Hecker.

Composition de Narbonne :

1 Petit, 2 Vuli, 3 Wright, 4 Strauss, 5 Aurignac, 6 Tomiki, 7 Beaux, 8 Hernjean, 9 Rouet, 10 Ruiz, 11 Navakadretia,12 Kaufana, 13 Rattez,14 Zucco, 15 Etienne.

Remplaçants : 16 Algisi, 17 Fichten, 18 Manchia, 19 Jenkins, 20 Postal, 21 Latorre ou Grammatico, 22 Fekitoa, 23 Zanon ou Borwin.

NATHAN LANE : JUSTIFIER MA TITULARISATION

Le jeune Nathan Lane trouve dans sa titularisation à l’aile de la troisième ligne, la récompense des excellentes prestations fournies à chaque fois qu’il s’est retrouvé sur le banc de touche. « J’espère mériter cette titularisation ce week-end. Henry Broncan a été plutôt satisfait de mes prestations en tant que remplaçant. Maintenant à moi de prouver que je peux démarrer un match et que j’ai la capacité d’apporter de très bonnes choses à l’équipe »

Nathan Lane est conscient des conséquences de la rencontre ratée de Dax « On est tous déçus du week-end dernier. Donc nous devons nous racheter pour nous-mêmes, pour nous prouver à nous-mêmes que ce n’était qu’un faux pas. Nous avons un peu baissé d’intensité en conquête, dans le combat le week-end dernier et nous n’avons pas su nous adapter aux conditions météo alors que c’était peut-être le match le plus simple à aborder en sachant qu’il fallait jouer un rugby très pragmatique et nous n‘avons pas su le faire. Il va falloir se racheter pour se prouver que l’on est capable de faire de bonnes choses aussi. Bien sûr que le groupe est conscient de ce non match. Nous en avons discuté entre nous cette semaine. Nous savons que c’est un faux pas et que c’est toujours dommageable dans la mesure où nous voulions ramener des points de Dax. Maintenant nous avons tourné la page. Dax c’était le week-end dernier, aujourd’hui nous pensons à Narbonne et à faire une bonne performance. Les Audois, ce sont un gros morceau, c’est une équipe très joueuse qui a gagné à Dax. Nous sommes prêts à les recevoir et à faire un bon match ».

Maxime GAU : MONTRER SON VRAI VISAGE

« C’est certain qu’à Dax on s’est fait bouger comme on s’est rarement fait bouger. Pour nous, devant, nous avons une obligation de réaction contre Narbonne, et de rattrapage de ce grand faux pas, de cette faillite en conquête à Dax .Nous avons conscience que nous avons eu une grosse défaillance notamment mentale et forcément physique. Mais après je ne pense pas que ce soit un manque de confiance en nous. On les craignait dans la conquête, et ils nous ont pris là où ils devaient nous prendre et nous n’avons pas su réagir et les contrer »

Bref, l’ambiance était dans les chaussettes après la rencontre. Alors, comment un groupe réagit-il après une telle gifle ? « C’est difficile, avec un peu de doute de la part du huit de devant. Mais nous avons beaucoup travaillé cette semaine pour nous enlever ce doute et essayer de faire une bonne performance devant Narbonne. Narbonne est un très bon client, surtout en conquête. C’est du très sérieux. Nous allons essayer de nous appliquer pour les contrer dans le secteur de la conquête. Il est obligatoire de bien finir ce second bloc pour pouvoir s’éloigner, je l’espère, de la zone rouge ».

Laisser un commentaire

Commentaires (0)