En piste pour le 3ème bloc !

Après une semaine de congé, les « jaune et noir » du SCA ont repris le chemin des installations du Stadium Municipal d’Albi pour attaquer le 3ème bloc qui démarre par la réception de Pau au Stadium Municipal dimanche à 15 heures. Cette troisième étape verra donc la réception de Pau, le déplacement à Auch (30/11),la réception de Mont-de-Marsan (7 /12), le déplacement à Bourgoin (14 /12) et la réception de Carcassonne (21/12). Soit 3 réceptions pour deux déplacements pour en terminer avec la phase aller du Championnat de Pro D2 2013-2014, la phase retour devant débuter par un difficile déplacement à Agen(11 janvier)…. Mais ceci est une autre histoire.

La venue de Pau s’inscrit dans la logique des rencontres à domicile face à Agen, Lyon, c’est à dire face aux grosses pointures du championnat. Classée 4ème avec 30 points avec au compteur 7 victoires, 3 rencontres perdues mais avec en négatif quatorze points au bilan (179 points acquits contre 193 concédés), l’équipe paloise est largement hors de portée des « hommes » d’Henry Broncan, en terme comptable puisque crédités de 17 points avec 4 victoires dont une à l’extérieur (Bourg en Bresse) et 6 défaites dont deux à domicile (Agen et Lyon). Par contre, afin de préserver une place au sein du ventre et donc de s’éloigner des deux places synonymes de relégation, les Albigeois ont une obligation de victoire car , il faut rappeler que le SCA ne possède que 2 points d’avance sur Carcassonne (14pts), et 3 points sur les relégables d’aujourd’hui, Auch (14pts) et Bourg en Bresse (14 pts).

Or, les rencontres de la 11ème journée concernant ces clubs qui se battent en fond du classement s’annoncent difficiles pour les concurrents d’Albi dans la mesure où seul Béziers qui recevra Carcassonne peut espérer récupérer les 4 points de la victoire. Plus problématiques sont les issues des rencontres pour Bourg-en-Bresse qui reçoit Lyon, pour Auch qui se déplace à Bourgoin et de Mont de Marsan qui visite Aurillac.

Donc, une belle opportunité se présente aux Albigeois pour creuser une marge plus confortable par rapport au bas du classement. Par contre Béziers (11ème et 18 points),Mont-de Marsan (10ème et 20 points), sont a portée du pied de Samuel Marqués et du pack jaune et noir. Mais pour cela , seule la victoire est belle.

Au terme de ces 10 premières rencontres on note qu’Albi se positionne à la 11ème place au niveau de la meilleure attaque avec 8 essais, 5 transformations, 37 pénalités et 183 points au compteur. Par contre l’équipe albigeoise se retrouve à la 15ème place au titre de la meilleure défense (qui est pourtant l’une des qualités reconnues du quinze albigeois), ce qui confirme un mauvais début de saison avec 22 essais encaissés, 20 transformations, 29 pénalités, et 2 drops soit 262 points encaissés. Les Albigeois sont-ils indisciplinés ? La réponse à cette interrogation se trouve dans les stats : Albi se classe à la très honorable13 ème position ( trois font mieux) avec 8 cartons jaunes mais aucun de rouge, chiffres à comparer au club le plus indiscipliné, Colomiers qui compte 13 jaunes, 4 rouges.

Samuel MARQUES UNE VALEUR SÛRE

Alors qu’il n’a pas joué toutes les rencontres, Samuel Marquès (venu de Pau pour se relancer) se classe 3ème au palmarès des meilleurs réalisateurs avec 142 points (3 essais, 39 pénalités, 5 transformations). Il est précédé de deux points avec à la 2ème place Fabien Fortassin (La Rochelle) qui compte 144 points (33 pénalités et 23 transformations), la pôle position revenant à l’Aurillacois Maxime Petitjean (145 pts avec 36 pénalités, 13 transformations et 2 drops). A titre de comparaison, le Palois Antoine Lescamel ne pointe qu’à la 12ème place avec 80 points (1 essai, 21 pénalités et 6 transformations). Samuel Marques est le meilleur marqueur d’essais dans ce classement : il en a trois à son actif, et a transformé le plus grand nombre de pénalités , 39 alors que Petitjean n’en compte que 36 et Fortassin 33.

Il est évident que l’un des intérêts de cette rencontre, outre que Samuel Marques va retrouver comme adversaire ses anciennes couleurs , sera un éventuel mano à mano qui pourrait s’avérer passionnant voire déterminant quant à l’issue des débats entre l’ex-albigeois Frédéric Manca et l’ex-Palois Samuel Marques.

Mais ce duel reste tributaire d’une part évidemment de la présence des deux pieds d’or sur la feuille de match et de la prestation notamment du pack albigeois. S’il renouvelle la prestation qui fut la sienne face à Béziers, tous les espoirs sont permis. Il est un élément incontournable quant à l’issue du débat : les Albigeois devront afficher leurs valeurs, toutes leurs valeurs pour espérer vaincre des Palois qui ne viendront pas à Albi pour faire de la figuration. En outre, les ex-albigeois, Frédéric Manca (ouvreur ou arrière) , Sylvain Charlet (pilier), André Hough (ouverture), Saula Radidi , voudront se rappeler aux bons souvenirs des supporters albigeois qui, en d’autres temps, les ont ovationnés. C’était lorsqu’ils portaient les couleurs du Sporting Club Albigeois. Une autre époque.

Laisser un commentaire

Commentaires (0)