TouSportifs: Rencontre du sport et du handicap

STADIUM MUNICIPAL :EN MARGE de SCA/ AUCH

TouSportifs  : RENCONTRE DU SPORT ET DU HANDICAP

 

Une société ne peut progresser sans mettre l’humain avec toutes ses différences au centre de ses préoccupations

 

 

« Cela a commencé parce que j’étais en stage au niveau du Conseil Général dans  la Commission Sport et il s’est avéré qu’une commission « Sports et Handicap » a démarré en même temps que mon stage . Du coup ils ont pensé de suite à moi du fait que je travaille avec le Sporting Club Albigeois . Pour moi cela a été un plaisir de participer à l’organisation de cette Journée de Rencontres du Sport et du Handicap ». explique le trois-centre du SCA Nicolas Kaiser (actuellement au repos forcé pour cause de blessure) qui prête main forte pour l’organisation de la  Journée de rencontres du Sport et du Handicap organisée au Stadium Municipal d’Albi en « lever de rideau »  du match  comptant pour la 27ème journée du Championnat de Pro D2 SCA / AUCH .
Nous participons assez régulièrement à de telles journées en tant que joueur et accompagnateur. Pour moi cela a été un réel bonheur de les accompagner dans cette aventure et de pouvoir leur transmettre mon expérience et je pense que ça me sert à moi aussi » La commission du Conseil Général des jeunes (CGJ) en charge de cette organisation est composée d’ Axel Dahmani (Les Cèdres Castres), Tawen De Toisy (Gambetta Rabastens) , Dylan Delannay (J. Monnet Caéstres), Inès Lelièvre (M.Pagnol Mazamet), Mona Nasraddine( JL Etienne Mazamet), Mathis Quillet ( R. Cassin Vielmur), , Hugo Sajhau ( St Jean Saint Sulpice) tous élus au Conseil Général des Jeunes auxquels il faut ajouter Léandre Delpas ( A. Camus Gaillac) et Colline Marty (R. Taillefer Gaillac) qui ont rencontré la presse pour promouvoir l’opération TouSportifs….Rebondissez avec les jeunes !

RENCONTRES

Cette Journée de rencontres du Sport et du Handicap , organisée par la commission « Sport » du Conseil Général des Jeunes du Tarn bénéficie d’un partenariat avec le Sporting Club Albigeois, des comités Sportifs du Tarn Handisport et de Sport Adapté, avec le soutien des Comités Tarnais de Bowling, de sport de quilles, tennis de table, tir à l’arc et rugby à 15.

« Dans la continuité du travail initié par nos prédécesseurs sur  les questions d’accessibilité des personnes en situation de handicap et de comportements solidaires à développer à leur égard, nous avons décidé d’organiser une opération «  TouSportifs » avec pour objectifs de faire découvrir aux collégiens et aux personnes en situation de handicap des sports peu connus et le pratiquer ensemble à travers différentes animations et ateliers » souligne Mr Testats Vice-Président du Conseil Général du Tarn, délégué aux Jeunes et aux Sports.

ORGANISATION DES JEUNES CONSEILLERS GÉNÉRAUX

« Ce sont les Jeunes qui ont choisi de monter cette action en partenariat avec le Sporting Club Albigeois, lequel s’est proposé pour accompagner cette journée. Tout le travail est le fait des Jeunes, nous SCA, nous sommes là pour les accompagner » s’enthousiasme Nicolas Kaiser.

Le programme est riche de 12 activités qui se dérouleront tout au long du samedi après-midi : karting à pédales, Disc Golf, Parcours motricité, Stand de sensibilisation Sport Adapté, Tir sportif, Basket fauteuil, Stand des sensibilisation Handisport, Tir à l’arc, Sport de quilles, Tennis de table, Parcours rugby, stand de sensibilisation CGJ.

L’après-midi de samedi se déroulera en deux parties : tout d’abord collégiens et personnes en situation de handicap participeront aux diverses activités proposées. Ensuite, se tiendront des stands de sensibilisation, des ateliers de démonstration de basket-fauteuil et de rugby adapté pour le public venant assister à la rencontre SCA-AUCH.
L’après midi démarrera au Stadium par l’accueil des participants (valides et personnes en situation de handicap).

De 12h à 12h40 pique nique (repas tiré du sac).

13 h : Discours d’Ouverture des Conseillers jeunes.

13h15/ 16h30 : Rotation sur les  ateliers d’activités et les stands de sensibilisation.

16h3O Goûter pour tous.

17h/18h30 : ouverture des stands de sensibilisation  et des ateliers de démonstration de rugby fauteuil et de rugby adapté pour le public venu assister au match.

18h30 : Tous dans les tribunes pour encourager les deux équipes….Soyons fair-play !

SENSIBILISER LE PUBLIC

Ce contact entre personnes handicapées et jeunes valides a un double objectif :sensibiliser le public et faire passer un message fort auprès du grand public sur les questions de partage et d’entraide entres valides et personnes en situation de handicap.

« Nous le sport adapté, c’est vrai que nous sommes peu connus puisque nous traitons

des personnes en situation d’handicap mental. On constate  que les gens ne connaissent pas suffisamment le handicap mental, ils pensent plus handicap fauteuil. Donc pour nous il est important d’être sur ces journées et en plus les échanges que l’on fait avec les jeunes sportifs handicapés mentaux et jeunes sportifs valides se passent très, très bien. Souvent on se rend compte que les jeunes valides ont des appréhensions, ne savent pas trop à quoi s’attendre et en fait ils se rendent comptent que les personnes handicapées mentales ont les mêmes besoins qu’eux, les mêmes fonctionnements et très, très vite les liens se font et les barrières tombent assez vite  autour du sport. Le sport peut permettre cela ».
Les sportifs handicapés physique, sont connus voire reconnus. Il n’en est pas de même pour les handicapés mentaux « Pourtant nous avons une palette très large de sportifs. Une personne légèrement handicapée va faire du sport à très, très haut niveau, même parfois ils sont  meilleurs que les valides. On adapte le sport : on va adapter les règles quand le handicap est sévère et pratiquement pas quand le handicap mental est léger » précise Olivier Rouquier du Comité Sport Adapté.
Avant d’apporter son soutien aux « Jaune et Noir»  du Sporting qui face à Auch, joue son maintien en Pro D2, il faut encourager chaudement cette initiative des Conseillers Généraux Jeunes.

C’est l’occasion pour rappeler à tous qu’une société ne peut progresser sans mettre l’humain avec toutes ses différences au centre de ses préoccupations .

Maurice Charbonnières

Laisser un commentaire

Commentaires (0)